11/01/2016 17:50
La prime du Têt Nguyên Dan de l’année Binh Thân (Année du Singe) la plus élevée offerte par une entreprise privée de Hô Chi Minh-Ville est de 600 millions de dôngs, selon le Service municipal du travail, des invalides et des affaires sociales.
>>Têt traditionnel : arrivée du premier navire à Truong Sa
>>Plein de cadeaux pour les pauvres

À Hô Chi Minh-Ville, selon les informations annoncées par plus de 1.200 entreprises, la prime du Têt traditionnel la plus élevée est de 600 millions de dôngs, et la plus faible, de 3,1 millions. Selon le Service du travail, des invalides et des affaires sociales, de nombreuses entreprises proposent en moyenne une prime correspondant à un mois de salaire.

Plusieurs entreprises de Hô Chi Minh-Ville proposent en moyenne une prime correspondant à un mois de salaire. Photo : An Hiêu/VNA/CVN

À Dà Nang (Centre), plus de 380 entreprises ont rendu public leurs plans de prime pour le têt, dont la plus élevée - proposée par une société par action dans laquelle l’État a une participation - est de 200 millions de dôngs, et la plus faible, de 1,2 million de dôngs. Chez les entreprises issues de l'investissement direct étranger, elles sont respectivement de 157,5 millions et de 2,3 millions, dans le secteur privé, de 55 millions et de 1 million, et dans le secteur des entreprises publiques, de 28 millions et d'un million.

À Cân Tho (Sud), le record est de 186 millions de dôngs, une prime offerte par une société par actions dans laquelle l’État a une participation. Dans le secteur d'investissement étranger, les primes vont de 21,5 millions à 2,9 millions, et dans le secteur public, de11 millions à 3,4 millions.

Les primes les plus élevées sont de 90 millions de dôngs à Dông Thap et de 80 millions à Binh Duong. Plusieurs entreprises de Dông Nai, une province voisine de Hô Chi Minh-Ville, consacrent des centaines de milliards de dôngs aux primes du Têt.

À Hanoi, la prime la plus élevée est de 100 millions, et la plus faible, de 450 mille dôngs. Dans les entreprises publiques, elle va de 38,2 millions à 500.000 dôngs, dans les sociétés par action dans lesquelles l’État a une participation, de 20 millions à 550.000, dans le secteur privé, de 25 millions à 550.000. «L’économie de la ville s’est améliorée en 2015, et pour ce Nouvel An lunaire, la prime des salariés a augmenté d’environ 1,5% par rapport au précédent Têt», a déclaré Pham Van Thanh, chef du Bureau des politiques d’emploi du service précité. En 2015, le record de prime du Têt chez les entreprises à participation étrangère était de 85,6 millions.

À Quang Ninh (Nord), la prime la plus élevée est de 52 millions de dôngs, et la plus faible, de 500.000.

Outre les primes en liquide, beaucoup d’entreprises vont transporter des milliers de leurs travailleurs vers leur province, ou leur offrir des billets de car ou de train, outre de nombreux cadeaux.
 
Hai Vu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.