06/05/2015 17:43
Aujourd’hui, avec la construction des routes dans le delta du Mékong, les marchés flottants sont moins nombreux et ceux qui subsistent deviennent plus petits d’année en année. Leur préservation en tant qu’élément à part entière de la culture fluviale pour est devenu une préoccupation des dirigeants locaux.
>>Le delta du Mékong veut dynamiser son tourisme
>>Cân Tho, ville touristique liée aux rivières et canaux

Le delta du Mékong s'étend sur une immense plaine fertile traversée par les neuf bras du fleuve. Il possède plusieurs marchés flottants comme ceux de Nga Bay (Hâu Giang), Cai Rang et Phong Diên (Cân Tho), Cai Bè (Tiên Giang), Châu Dôc (An Giang)... Lorsque le transport routier était moins pratique, la population de la région commerçait directement sur le fleuve. Mais aujourd’hui, l’activité de ces marchés diminue de plus en plus.

Situé au départ du quai de Ninh Kiêu à la ville de Cân Tho (delta du Mékong), le marché flottant de Cai Rang est ouvert toute la journée.
Photo : VNA/CVN

Le Comité populaire de la province de Hâu Giang a récemment approuvé un projet de protection et de développement du marché flottant de Nga Bay dans le cadre du programme de tourisme fluvial et de visite des vergers. Doté d’un budget de 35 milliards de dôngs dont 22 milliards financé par l’État, et le solde par la localité. Ce projet qui sera réalisé de 2015 à 2017 sur plus de 3 hectares comprend la construction de nombreux ouvrages : chemins, quais, système d’éclairage et de drainage...

Situé au croisement de 7 canaux dans le chef-lieu de Nga Bay, province de Hâu Giang, le marché flottant de Nga Bay - connu aussi sous le nom de Phung Hiêp - réunit environ 500 bateaux chargés de marchandises, en particulier de fruits tels que mangues, durians, bananes, oranges, noix de coco..., ainsi que des légumes de saison, des reptiles et des oiseaux. Ce marché se tient toute la journée.

Spécialités locales

Le marché Nga Nam est le point de confluent de cinq rivières qui se jettent dans cinq directions différentes. Photo : Duy Khuong/VNA/CVN
De même, le Comité populaire de l’arrondissement de Cai Rang de la ville de Cân Tho a également approuvé un projet d’amélioration du marché flottant de Cai Rang pour la période 2014-2016, doté d’un budget de 26 milliards de dôngs. Beaucoup d’ouvrages sont prévus : système de bouées, mouillages, entrepôts de marchandises, restaurants flottants, toilettes...

Situé au départ du quai de Ninh Kiêu, ce marché est ouvert toute la journée aussi. Les principaux articles qui y sont vendus sont des produits agricoles et des spécialités locaux et des régions voisines. Les commerçants ici sont principalement des vendeurs en gros qui fournissent des détaillants venant en barque.

Par ailleurs, la province de Soc Trang a lancé un appel à l’investissement pour l’installation sur terre ferme d’une partie du marché flottant de Nga Nam, la réduction de la pollution des eaux et la construction d’entrepôts, dont le coût total avoisine deux milliards de dollars. Le marché Nga Nam est le point de confluent de cinq rivières qui se jettent dans cinq directions différentes. Il est destiné à devenir un grand centre régional de commerce et de tourisme écologique, avec des services de loisirs tels que parties de pêche, excursions en bateau, représentations de groupes de chant don ca tài tu (chant des amateurs)...

Hai Vu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam promeut le tourisme en Australie Un programme a eu lieu le 17 août à Sydney pour présenter la beauté du Vietnam, de sa terre, de son peuple et de sa culture aux Australiens. L'événement a attiré plus de 80 entreprises opérant dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de l'aviation des deux pays.