27/07/2017 18:17
>>L'afflux de l'IDE sud-coréen ne semble pas prêt de se tarir
>>Énergie : deux projets d’IDE de 4 milliards de dollars autorisés à Hâu Giang
>>Attrait de l’IDE: le Vietnam attend 30 milliards de dollars en 2017

Au 20 mai 2017, le pays a délivré plus de 1.378 licences d’investissement direct étranger, et 677 autres d'augmentation d'investissement initial, selon le Département de l'investissement étranger du ministère du Plan et de l’Investissement. Durant les sept premiers mois de l’année, le montant total des projets d’investissement direct étranger (IDE) reçus par le Vietnam s'est élevé à près de 22 milliards de dollars, soit une croissance de 52% sur un an, et les exportations du secteur de l’investissement étranger, pétrole brut compris, à 83,05 milliards de dollars. Les investisseurs étrangers ont investi dans 18 secteurs, notamment dans l’industrie manufacturière, l’exploitation minière et la grande distribution. Parmi les 98 pays et territoires investissant au Vietnam, la République de Corée s’impose avec plus de 5,62 milliards de dollars, suivie par le Japon (5,46 milliards de dollars) et Singapour (3,8 milliards de dollars). La province de Thanh Hoa (Centre) est la première localité des 60 villes et provinces recevant l'investissement étranger avec un fonds total inscrit de 3,06 milliards de dollars. Suivent la province de Bac Ninh et Nam Dinh. Figurent, parmi les grands projets autorisés pendant ces sept premiers mois, celui d’investissement japonais de la construction de la centrale thermoélectrique BOT Nghi Son 2 d’un fonds de 2,793 milliards de dollars et celui de Samsung Display Vietnam qui a demandé à augmenter son investissement de 2,5 milliards de dollars dans la province de Bac Ninh.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Ha Long, le dragon alangui a bien pris son envol Ces dernières années, la province de Quang Ninh (Nord) a obtenu de bons résultats dans le développement de ses infrastructures, notamment les complexes de villégiature et de loisirs. En la matière, la ville de Ha Long fait figure d’exemple.