08/12/2015 17:28
Les entreprises en activité dans le secteur du caoutchouc devront se concentrer sur le renouvellement des technologies dans le but d’élever la qualité de leurs produits, l’un des éléments décisifs pour une meilleure compétitivité du caoutchouc vietnamien sur la scène mondiale.
>>Les exportations de caoutchouc pourraient atteindre 1,6 milliard de dollars cette année

C’est ce qu’ont estimé les experts lors de la Conférence mondiale du caoutchouc 2015 (GRC 2015), récemment tenue à Hô Chi Minh-Ville, sur le thème «Coopération pour un futur durable».

En 2014, en représentant 11,2% des parts de marché mondiaux, les exportations nationales de caoutchouc naturel ont atteint plus d’un million de tonnes pour un montant de 1,78 milliard de dollars. Le caoutchouc du Vietnam est présent sur 86 marchés, les débouchés principaux étant la Chine, la Malaisie, l’Inde, la République de Corée, les États-Unis, Taïwan (Chine) et l’Allemagne. L’industrie de transformation et de fabrication des produits en caoutchouc - notamment gants, pneus, pièces détachées en caoutchouc au service des machines industrielles… - a connu une croissance annuelle moyenne de 33% sur la période 2010-2014.

En 2014, plus de 85% du caoutchouc d’exportation du pays est du caoutchouc brut, qui se vend à bas prix.
Photo : VNA/CVN

«En 2014, plus de 85% du caoutchouc d’exportation du pays est du caoutchouc brut, qui se vend à bas prix. Malheureusement, nous importons davantage de produits en caoutchouc bien transformés et de caoutchouc artificiel ou synthétique à des prix élevés. Alors que seulement 15% de la production nationale au service de la fabrication de produits transformés a rapporté au pays plus de 1,5 milliard de dollars, équivalant à 85% de la valeur à l’exportation», a indiqué Hà Công Tuân, vice-ministre vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural.

Selon lui, réduire les exportations de caoutchouc brut et augmenter celle de produits transformés devraient être les priorités pour un développement durable de ce secteur.

Le vice-ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, a estimé quant à lui que les entreprises vietnamiennes de ce secteur devront mettre l’accent sur le renouvellement des technologies dans le but d’élever la qualité et de diversifier leurs produits ainsi que sur leur participation active à des programmes de promotion commerciale en vue d’élargir leurs débouchés.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.