28/12/2015 11:37
C’est la Compagnie de sûreté maritime de la Mer Orientale et des îles qui prend en charge les phares situés sur l’archipel de Truong Sa (Spratly), archipel rattaché à la province vietnamienne de Khanh Hoà.
>>Quang Ngai : "La mère allumant le feu" - Mémorial dédié aux soldats de Hoàng Sa
>>Exposition sur Hoàng Sa et Truong Sa du Vietnam à Bac Giang

Ce n’est pas une mince affaire que de maintenir un phare au milieu de la mer. Hai Dang 05 est l’unique bateau mobilisé pour tous les travaux concernant les phares de Truong Sa, depuis le transport des matériaux et des équipements de construction jusqu’à la maintenance. Il est mis en service depuis une bonne dizaine d’années et sa vitesse n’atteint que 6 milles marins/heure.

Nguyên Duc Huy, chef du Service de planification de la compagnie : «Quand le temps est mauvais, le transport des matériaux est difficile et risqué. Durant la construction du phare sur l’île d’An Bang, par exemple, le bateau a dû y rester trois mois. Quand il manquait de matériaux, le bateau devait rentrer à Nha Trang pour en chercher. Ainsi, la construction d’un phare sur ces îles dure souvent de deux à trois mois».

Le phare de Da Lat sur l’archipel de Truong Sa (Spratly). Photo : QDND/CVN

L’archipel de Truong Sa compte actuellement neuf phares dont trois construits sur les récifs submergés Da Lat, Da Tây et Tiên Nu. Outre la maintenance de ces phares, la compagnie est encore en charge de la signalisation maritime pour 21 îles et 33 points de la zone maritime de Truong Sa. Tous les deux mois, le bateau Hai Dang 05 apporte des équipements et des marchandises de première nécessité au personnel en charge des phares sur l’archipel de Truong Sa. Mais il faut savoir qu’entre octobre et février, la mer est souvent agitée et qu’il est donc difficile de ravitailler Truong Sa en bateau. Certains équipages touchés par les typhons ont dû rester passer le Têt avec les habitants de l’archipel.

Nguyên Duy Hiêt, directeur de la compagnie : «Nous avons demandé à l’État de nous fournir un bateau plus grand pour assurer le ravitaillement aux personnes en poste sur l’archipel de Truong Sa. Nous souhaitons également que le ministère des Transports et des Communications fasse construire des phares sur toutes les îles de Truong Sa. Actuellement, 13 en sont encore dépourvues. Cela permet de garantir la sûreté maritime et d’affirmer la souveraineté vietnamienne en Mer Orientale».

Pham Quôc Suy, directeur général de la Compagnie générale de de sûreté maritime du Sud, à laquelle est rattachée la Compagnie de sûreté maritime de la Mer Orientale et des îles : «Nous allons augmenter nos investissements dans des travaux sur l’archipel de Truong Sa, dans le but de créer un environnement maritime sûr. Nous coopérons aussi avec les forces de l’ordre dans la défense de la souveraineté maritime nationale».

En dépit des difficultés, le personnel en charge des phares à Truong Sa ne cesse de chercher des mesures pour améliorer les infrastructures afin de faire rayonner ces phares, et d’affirmer ainsi la souveraineté nationale en Mer Orientale.
 
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam promeut le tourisme en Australie Un programme a eu lieu le 17 août à Sydney pour présenter la beauté du Vietnam, de sa terre, de son peuple et de sa culture aux Australiens. L'événement a attiré plus de 80 entreprises opérant dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de l'aviation des deux pays.