01/08/2017 18:12
Les stratégies dans le développement du tourisme maritime étaient un cœur d’une conférence internationale sur le tourisme et notamment celui maritime, organisée le 1er août à Hô Chi Minh-Ville par l’Université Tôn Duc Thang.
>>Cô Tô renforce le développement du tourisme et de l'économie
>>Clôture du Festival maritime de Nha Trang - Khanh Hoà 2017

Conférence internationale sur le tourisme et le tourisme maritime, le 1er  août à Hô Chi Minh-Ville. Photo : Dang Huong/CVN

La conférence internationale sur le tourisme et le tourisme maritime a réuni des experts et chercheurs du Vietnam mais aussi d’Angleterre,  d’Autriche, d’Australie, des États-Unis, du Canada, de Mongolie, du Japon, de Taïwan (Chine), de Thaïlande.

Les participants ont présenté le modèle de développement du tourisme maritime dans le monde, ainsi que ses impacts sur la croissance économique et l’amélioration de la vie des habitants.  

Le Vietnam possède des milliers de kilomètres de côtes, plus de 2.700 îles et îlots avec des nombreuses plages. Plus de 120 de ses plages sont parfaites pour le tourisme. Des potentiels largement sous-exploités. Ainsi, de nombreuses zones touristiques  côtières n’organisent pas de sports nautiques : surf, ski nautique, planche à voile, scooter des mers, flyboard, etc… «Si le Vietnam exploite efficacement ces potentialités, le tourisme maritime apportera des intérêts notables aux localités concernées», a jugé Chun-Chieh Hu, professeur de l’Université nationale de science et technologie de Penghu (Taïwan, Chine).

Besoin de guides bien formés

Le flyboard est pratiqué sur la plage de Nha Trang. Photo : Doàn Manh/CVN

«Afin de développer des produits touristiques de qualité, spécifiques, diversifiés, complets, le Vietnam a besoin de personnes proposant des stratégies durables», a affirmé Trân Trong Dao, vice-président de l’Université Tôn Duc Thang.

Concernant les ressources humaines, l’Université Tôn Duc Thang a ouvert il y a deux ans un programme de formation aux sports nautiques.  Après trois ans, les étudiants ont deux choix : soit un stage professionnel dans des zones touristiques vietnamiennes, soit  la poursuite de leur cursus dans une université étrangère partenaire de l’Université Tôn Duc Thang. Actuellement, environ 200 étudiants suivent cette formation.

«Après avoir fini  cette formation, les étudiants peuvent guider la pratique de sports nautiques. Cela permet d’attirer davantage d’amateurs de sports de plein air», a partagé Trân Trong Dao.

Dang Huong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Ha Long, le dragon alangui a bien pris son envol Ces dernières années, la province de Quang Ninh (Nord) a obtenu de bons résultats dans le développement de ses infrastructures, notamment les complexes de villégiature et de loisirs. En la matière, la ville de Ha Long fait figure d’exemple.