10/02/2017 16:02
L’année dernière, le Vietnam a envoyé plus de 115.000 travailleurs à l’étranger, soit 15% de plus que les prévisions. Depuis trois ans, le nombre de personnel envoyé ne cesse d’augmenter.
>>Vietnam et Japon cherchent à renforcer leur coopération dans le travail 
>>Soutien aux travailleurs vietnamiens à l’étranger
>>De nouveaux marchés d’envoi de main-d’œuvre à l’étranger

L’année dernière, une centaine de milliers de travailleurs vietnamiens sont partis à l’étranger. Photo : Archives/CVN

Selon l’Association des entreprises d’envoi de main-d’œuvre à l’étranger du Vietnam, on a recensé en 2016 environ 100.000 Vietnamiens partis dans des pays d’Asie du Nord-Est, soit près de 92% de l’ensemble du personnel parti. C’est Taïwan (Chine) qui en a reçu le plus l’an dernier avec près de 63.000 personnes, puis le Japon, avec environ 37.000, et la République de Corée, avec 7.500.

L’Asie du Nord-Est, un eldorado

L’Asie du Nord-Est, dont le Japon, la République de Corée et Taïwan (Chine), est un marché prometteur pour le personnel vietnamien, et les trois pays précités sont les principaux marchés.

Le nombre de personnels vietnamiens au Japon connaît une hausse continue en raison des bonnes conditions de travail et de salaires élevés. La maintenance et le nettoyage des immeubles sont deux nouveaux segments d’emploi pour les travailleurs étrangers, et ce pays pourrait les autoriser à résider cinq années au lieu de trois actuellement.

Une formation professionnelle à l’École de technique industrielle LOD dans la province de Hung Yên (Nord). Photo : Anh Tuân/VNA/CVN

S’agissant des pays de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), plus de 2.000 Vietnamiens y sont partis travailler en 2016, soit un recul de 71,72% en un an, avec la Malaisie et Singapour comme principaux employeurs.

Le Département de gestion des travailleurs à l’étranger a annoncé qu’entre 2010-2015, environ 90.000 Vietnamiens sont partis à l’étranger pour travailler, et en 2016, plus de 115.000.

Plus de rigueur avec les entreprises

Prévisions de 2017
 
Selon les prévisions, en 2017, le Département de gestion des travailleurs à l’étranger enverra plus de 100.000 personnes, dont environ 80% qui auront suivi une formation. Précisément, ce sont 65.000 personnes partiront à Taïwan (Chine), et d’entre 20.000 et 35.000 au Japon.
On recense près de 280 entreprises spécialisées dans l’envoi de main-d’œuvre à l’étranger.

Dans les temps à venir, le département effectuera des contrôles dans ces entreprises, et proposer un projet d’amendement de la loi sur les travailleurs à l’étranger. Il collaborera en outre avec le Département général de formation professionnelle pour organiser des cursus professionnels.

Les villes et les provinces renforceront leur surveillance de ce segment, à commencer par Hanoï qui exigera des entreprises d’envoi d’afficher le nombre de postes disponibles, les conditions d’embauche et les frais.

Xuân Cuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie, interférence des cultures

Vers un record de touristes russes au Vietnam cette année Cette année, le tourisme vietnamien continue d'attirer des Russes. Entre janvier et août, le nombre de voyageurs russes au Vietnam a connu une flambée de 45% en variation annuelle. En particulier, la ville balnéaire de Nha Trang, dans la province de Khanh Hoà, au Centre du Vietnam, établit un record pour avoir accueilli 280.000 touristes russes depuis le début de l'année, soit une hausse de 220% en glissement annuel.