21/04/2017 18:17
Un vaste plan de contrôle des épidémies des crevettes et des poissons pangasius, crédité de 106 milliards de dôngs, vient d’être approuvé. Un de ses principaux objectifs est d’améliorer la qualité des produits aquatiques pour répondre aux normes d’exportation des marchés les plus exigeants.
>>Les exportations vietnamiennes dans le contexte d’intégration international
>>Le Vietnam table sur 10 milliards de dollars d’exportations de crevettes
>>Crevettes : l’Australie voit rouge à cause des taches blanches

Examiner une crevette reproductive à la province de Ninh Thuân (Centre).
Photo : Nguyên Thành/VNA/CVN

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural vient d’entériner le «Plan national de contrôle des épidémies des crevettes et des poissons pangasius destinés à l’export pour la période 2017-2020».

Ce plan, d’un budget de plus de 106 milliards de dôngs, a plusieurs objectifs : renforcer la prévention des épidémies, augmenter la qualité des produits aquatiques (notamment crevettes et pangasius) pour répondre aux normes d’importation des autres pays, accroître l’efficacité économique, contribuer au développement de l’élevage durable des crevettes et des pangasius ainsi qu’à la promotion de l’exportation des produits aquatiques...

Concrètement, les provinces spécialisées dans l’élevage des crevettes reproductrices (Khanh Hoà, Ninh Thuân, Binh Thuân et Bac Liêu) déploieront activement le «Plan de contrôle des épidémies pour les établissements de production des crevettes reproductives».

Les principales autres localités abritant des établissements d’élevage semi-intensifs et intensifs de crevettes suivront le «Plan national de contrôle des épidémies des crevettes et des pangasius destinés à l’export pour la période 2017-2020», ce pour satisfaire la demande des marchés étrangers.

Par ailleurs, concernant les activités de contrôle, le plan se concentre sur la formation des cadres vétérinaires travaillant dans les organismes de tous niveaux : central, provincial, de district et communal.

Enfin, des laboratoires d’analyse des épidémies répondant à la norme ISO 17025 et utilisant les méthodes d’analyse de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) seront mis sur pied.

Huy Hoàng/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.