17/07/2017 10:45
Deux avions de chasse allemands ont dû décoller dans la nuit du 15 au 16 juillet pour accompagner un avion de ligne sud-coréen avec lequel la communication avait été perdue et l'ont contraint à atterrir à Stuttgart, selon les autorités locales.
>>États-Unis : le crash d'un avion militaire dans le Mississippi fait 16 morts
>>Australie : un vol d'AirAsia se pose après avoir probablement heurté un oiseau

Un Boeing 747 de la compagnie Korean Air, à l'aéroport de Gimpo au sud de Séoul, le 26 août 2014. Photo : AFP/VNA/CVN

L'appareil de Korean Air, transportant 200 personnes, était en route depuis Séoul pour Zürich en Suisse lorsque le canal de communication avec les contrôleurs aériens a été subitement perdu au-dessus du Sud-Ouest de l'Allemagne.

L'armée de l'air a alors fait décoller deux de ses chasseurs "intercepteurs" pour rejoindre l'appareil près de Stuttgart, conformément à la procédure prévue en pareil cas, provoquant un grand bruit en pleine nuit au-dessus de la ville car ils ont franchi le mur du son. Les chasseurs ont fait atterrir l'avion sans incident à Stuttgart, a indiqué une porte-parole de l'aéroport de la ville à l'agence DPA.

L'appareil doit rester sur place jusqu'à nouvel ordre le temps d'identifier les raisons de la panne. Les passagers eux ont dû passer la nuit à l'aéroport et devaient être acheminés dimanche 17 juillet vers leur destination finale.

Vendredi 15 juillet, des avions de chasse allemands avaient déjà dû intervenir pour des raisons similaires. Ils avaient décollé après qu'un avion de ligne égyptien se rendant à Münster, dans l'Ouest du pays, eut lui aussi perdu son signal de communication. Mais l'équipage avait pu finalement réparer la panne lui-même avant que les avions ne l'aient rejoint et pu ainsi poursuivre leur route.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».