03/07/2017 19:23
Les Marines américaine et philippine ont effectué une patrouille maritime commune dans les eaux du Sud des Philippines, dans le contexte de préoccupations internationales croissantes devant la piraterie et les combattants islamistes dans la région.
>>Exercice commun des Marines indonésienne, philippine et malaisienne

Le navire américain USS Coronado.
Photo : Internet

Selon un communiqué le 1er juillet de l’ambassade des États-Unis à Manille, l'USS Coronado de la Marine américaine et le BRP Alcaraz de la Marine philippine ont patrouillé en mer de Sulu où de nombreuses attaques de pirates sur des navires commerciaux ont été perpétrées depuis 2015. Cette patrouille commune a été organisée selon une proposition du gouvernement philippin.

Le contre-amiral américain, Don Gabrielson, a souligné que les opérations en mer de la Marine américaine avec son homologue philippine illustraient l’engagement de Washington à l’égard de leur alliance, et de lutter contre la piraterie et les activités illégales.

Il y a deux semaines, les Marines indonésienne, malaisienne et philippine ont également organisé une patrouille commune dans les eaux du sud des Philippines.

Il existe actuellement des craintes que les partisans de l’organisation terroriste «État islamique» (EI) traversent les frontières maritimes entre la Malaisie et l’Indonésie pour rejoindre les rebelles islamistes à Marawi sur l’île de Mindanao, au Sud des Philippines. Environ 300 rebelles, 82 agents de sécurité et 44 civils ont trouvé la mort durant les combats dans cette ville.
 
VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.