17/05/2017 19:09
La 2e réunion des hauts officiels de l’APEC (SOM2), dans le cadre du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) et des réunions connexes, a débuté le 17 mai à Hanoï.
>>L’APEC dialogue sur sa vision vers 2020 et au-delà
>>Les technologies au cœur de la 6e journée de SOM 2 de l'APEC 2017
>>APEC 2017 : SOM 2 poursuit son agenda

Ouverture de la 2e réunion des hauts officiels de l’APEC (SOM2), le 17 mai à Hanoï.

À cette occasion, des représentants du Comité économique (CE) y ont présenté les résultats du CE et ses priorités en 2017, discuté du développement durable et de l’intégration des pays et territoires sous-développés de l’APEC. Les résultats du Dialogue politique de haut niveau de l’APEC sur le développement des ressources humaines à l’ère du numérique ont aussi été présentés.

Dans son discours, le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son, a souligné que les économies mondiale et régionale avaient montré des signes de relance. Selon le récent rapport du FMI, l’économie mondiale a connu ces derniers temps une nette reprise, et cette tendance se maintiendra dans les temps qui viennent, surtout dans les marchés émergents et les économies en voie de développement. Bùi Thanh Son a informé que de belles perspectives de développement attenderaient l'Asie-Pacifique.

Cependant, le même rapport a souligné que les perspectives de développement économique à court terme étaient nuancées par des incertitudes et des défis importants. Face à cette situation, il est nécessaire, pour les économies membres de l’APEC, de mettre en œuvre des stratégies de coopération multilatérale ainsi que des politiques concrètes pour favoriser la croissance.
 
Texte et photo : Câm Sa/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».