20/07/2017 15:10
La Compagnie nationale aérienne Saudia a annoncé la levée depuis mercredi 19 juillet de l'interdiction américaine des ordinateurs et des tablettes à bord de ses vols à destination des États-Unis.

>>Ordinateurs en cabine : quatre aéroports restent visés par l'interdit américain
 

Saudia est la dernière compagnie concernée à avoir obtenu la levée de l'interdiction américaine des ordinateurs et des tablettes à bord de ses vols à destination des États-Unis. Photo : AFP/VNA/CVN


La levée de l'interdiction a été notifiée à la compagnie par les autorités de l'aviation civile saoudienne, a précisé dans un communiqué le porte-parole de la Saudia, Abdel Rahmane al-Taïeb.

Selon lui, la levée de l'interdiction est intervenue à la suite d'une inspection par des spécialistes américains des mesures de sécurité dans les aéroports de la capitale Ryad et de Jeddah (Ouest).

Washington avait annoncé l'interdiction le 21 mars des ordinateurs et tablettes sur tous les vols en provenance de huit pays (Maroc, Égypte, Jordanie, Émirats arabes unis, Arabie saoudite, Koweït, Qatar et Turquie), par crainte que le groupe jihadiste État islamique (EI) ne parvienne à concevoir une bombe dissimulée dans des appareils électroniques personnels.

Saudia est la dernière compagnie concernée à avoir obtenu la levée de cette interdiction.

Dans la foulée de la décision américaine, le Royaume-Uni avait annoncé une interdiction quasi similaire affectant la Turquie et cinq pays arabes - Liban, Jordanie, Égypte, Tunisie et Arabie saoudite.

Fin juin, les Américains ont renforcé ces mesures de sécurité pour tous les vols à destination des États-Unis, sans toutefois généraliser l'interdiction des ordinateurs portables en cabine.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam promeut le tourisme en Australie Un programme a eu lieu le 17 août à Sydney pour présenter la beauté du Vietnam, de sa terre, de son peuple et de sa culture aux Australiens. L'événement a attiré plus de 80 entreprises opérant dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de l'aviation des deux pays.