05/12/2015 23:03
Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a participé le 5 décembre à l'ouverture du Forum du partenariat de développement du Vietnam 2015 (VDPF 2015).
>>La Communauté économique de l'ASEAN promeut la coopération économique régionale
>>Le Vietnam et la France concrétisent leur partenariat stratégique

Cet événement a vu la participation de nombreux hauts officiels vietnamiens, de représentants d'organisations internationales et d'ambassadeurs de plusieurs pays.

Le Premier ministre Nguyên Tân Dung, le 5 décembre à l'ouverture du Forum du partenariat de développement du Vietnam 2015.
Photo : Duong Giang/VNA/CVN

À l’ouverture du VDPF 2015, le ministre vietnamien du Plan et de l'Investissement, Bùi Quang Vinh, a affirmé l'accueil favorable du gouvernement vietnamien aux avis et remarques faites par les partenaires de développement sur la réalisation du Plan quinquennal du développement socio-économique 2011-2015 du Vietnam, ainsi que sur ses orientations et objectifs pour les cinq ans qui viennent.

Ces avis seront étudiés et introduits dans les documents du 12e Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV) prévu en 2016 et dans le Plan quinquennal 2016-2020 qui sera soumis à l’Assemblée nationale en mars 2016.

Selon la directrice nationale de la BM au Vietnam, Victoria Kwakwa, ces cinq dernières années, le Vietnam est parvenu à de nombreuses réalisations pour chaque pilier stratégique. Il observe une croissance annuelle moyenne de près de 6% et un PIB per capita de 2.200 dollars. Le taux de pauvreté est passé de 20,7% en 2010 à 11,3% en 2014. L'adoption de la Constitution de 2013 et d'un certain nombre de lois ont permis de consolider le cadre juridique pour soutenir le développement de l'économie de marché.

Orientations de développement au Vietnam

Quant aux grandes orientations de développement au Vietnam pour les cinq ans à venir, Victoria Kwakwa a abordé quatre problèmes dont le défi sur la productivité du travail, la question environnementale dans la croissance, la pauvreté et le bien-être social, la capacité et la responsabilité d'explication du gouvernement. Elle a également souligné les difficultés financières pour les programmes de développement dans les cinq ans à venir car les prêts à taux préférentiel ont tendance à diminuer.

Abordant l'objectif de développement du Vietnam pour la période 2016-2020, le Premier ministre a indiqué la nécessité de porter la croissance économique, de manière rapidement et durablement, à 6,5% ou 7%. Parallèlement, il est important de développer le secteur culturel, de garantir le progrès, l'équité et le bien-être social, d'améliorer les conditions de vie des habitants et de considérer la population comme le noyau du développement.

Forum du partenariat de développement du Vietnam, le 5 décembre à Hanoi.
Photo : Duong Giang/VNA/CVN

Le Premier ministre a également affirmé la volonté du Vietnam d’améliorer ses institutions pour développer une économie de marché à orientation socialiste et un État de droit socialiste du peuple, par le peuple et pour le peuple.

Il a assuré que le Vietnam accélérerait la formation des ressources humaines qualifiées, l’application des technologies avancées et la modernisation des infrastructures.

Il a indiqué en outre que pour la période 2016-2020, le Vietnam privilégierait la stabilisation économique, la restructuration de l’investissement public, des entreprises publiques, du système bancaire et de l’agriculture, ainsi que l’amélioration de la gouvernance et l’accélération de l’édification de la Nouvelle Ruralité.

Engagements du Vietnam

"Le gouvernement prendra diverses mesures pour augmenter la productivité du travail, maintenir le déficit budgétaire au-dessous de 4% et la dette publique dans les limites", a déclaré le Premier ministre, avant d’afficher la volonté d’assurer la sécurité financière nationale et de la sécurité sociale, et de favoriser le secteur privé.

Nguyên Tân Dung s’est engagé par ailleurs à introduire les objectifs de développement durable de l’ONU dans ses plans et projets, à mieux garantir les droits de l’Homme et du citoyen, à renforcer la lutte contre la corruption ainsi que la réforme administrative pour un meilleur environnement d’affaires et une meilleure compétitivité nationale.

"Le gouvernement vietnamien s’engage à assurer la sécurité politique et l’ordre public, à favoriser les activités des organisations internationales, des investisseurs et des particuliers étrangers venant investir ou vivre sur son sol", a-t-il dit, avant de souhaiter continuer de bénéficier du soutien et de l’aide des partenaires et des organisations internationales.

Le VDPF est un forum de dialogue sur les politiques de haut niveau. Il permet au gouvernement vietnamien, aux bailleurs de fonds, mais aussi au secteur privé, aux sociétés civiles, aux instituts ainsi qu'à d’autres acteurs de développement, de discuter des mesures pour promouvoir le développement socio-économique et améliorer le niveau de vie de la population.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».