29/05/2017 22:50
La conférence de paix de Panglong du XXIe siècle, qui vise à unir toutes les nationalités ethniques au Myanmar et à construire une union démocratique fédérale par le biais du dialogue, a abouti lundi 29 mai à l’adoption de 37 points d’accord répartis en quatre chapitres.
>>Myanmar : la 2e conférence de paix de Panglong prévue en mai

Le directeur général au bureau du conseiller d'État du Myanmar, U Zaw Htay (droite) s’exprime lors d’une conférence de presse, le 28 mai à Naypyidaw.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Organisée neuf mois après la première qui a eu lieu en août 2016, la deuxième réunion de la conférence de paix de Panglong du XXIe siècle a réuni quelque 1.400 représentants du gouvernement, du parlement, de l'armée, des partis politiques, des organisations ethniques armées et de la société civile à Naypyidaw, la capitale administrative du pays.

La réunion a débouché sur l’adoption de 37 points actés sur les 41 proposés par le Comité conjoint pour le dialogue de paix de l’Union (UPDJC), issus du dialogue politique mené au niveau des régions et des États. Ils se répartissent dans le chapitre politique (12), le chapitre économique (11), le chapitre social (4) et le chapitre territoires et environnement (10).

Conformément aux dispositions de l’Accord de cessez-le-feu national (NCA) d’octobre 2015, ces 37 points ont été signés par les délégués du gouvernement, du parlement, de l’armée, des groupes ethniques armés signataires du NCA et des partis politiques.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.