15/09/2015 19:04
Avec le développement de l'industrie laitière vietnamienne, les importations de lait et d'autres produits laitiers diminuent fortement, ce qui permet d’ailleurs au consommateur de les acquérir à des prix bien moindres qu’auparavant. En effet, la production nationale de lait cru lors de ces huit premiers mois a atteint 701,5 millions de litres, soit une croissance de 15,6% sur un an, et celle de lait en poudre, 58.700 tonnes pour 11%.

>>Vinamilk, société cotée en bourse la plus prestigieuse dans les médias
>>TH True Milk investira en Russie
 

Compte tenu de la situation sur le marché domestique, l’augmentation de la production nationale entraîne mécaniquement une diminution des importations de lait et de produits laitiers.
Photo : Dinh Huê/VNA/CVN


La tendance est assez nette car, si ces dernières années les importations ont augmenté continuellement, ce n’est plus le cas durant la période précitée. Selon les données du ministère de l’Industrie et du Commerce, elles ont reculé de 18% avec 640 millions de dollars. Si cette situation se maintient d’ici à la fin de l’année, les importations en 2015 s’établiront à entre 890 et 920 millions de dollars, contre 1,15 milliard de dollars l’année précédente.

La montée en puissance de ce secteur au Vietnam est le fruit des investissements réalisés dans cette filière, lesquels continuent d’augmenter fortement. La Compagnie par actions d’aliments nutritifs Nutifood et le groupe Hoàng Anh Gia Lai ont lancé en mars dernier le chantier de la plus grande laiterie du Nord du pays, dans la province de Hà Nam. D’un coût de 1.600 milliards de dôngs, elle possédera une capacité annuelle de 200 millions de litres de lait et de 31.000 tonnes de lait en poudre à l’issue de sa seconde phase de déploiement, après une première qui, inaugurée au deuxième trimestre 2016, produira respectivement 80 millions de litres et 10.000 tonnes de lait.

Le Vietnam importe l’essentiel de ces produits de grands producteurs mondiaux comme la Nouvelle-Zélande, l’Allemagne, les États-Unis et l’Australie, mais aussi de Singapour, de Thaïlande... C’est la Nouvelle-Zélande qui est son premier fournisseur avec 25,8% de ses importations, soit 149,5 millions de dollars. Ses importations diminuent avec tous ses fournisseurs, en particulier avec le Danemark qui n’y concourt plus que de 872.300 dollars, soit un recul de près de 90% sur un an...

 

Huy Hoàng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.