22/05/2017 20:25
Le ministère vietnamien des Communications et des Transports a récemment accordé une permission à l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam de donner le prix de réserve pour la vente aux enchères d’un Boeing 727-200, abandonné à l’aéroport de Nôi Bài, à Hanoï, depuis 2007.
>>Vietnam, un marché important pour Boeing
>>Vietnam Airlines reçoit son 11e Boeing 787-9 Dreamliner

Le Boeing 727-200 de la Compagnie aérienne cambodgienne Royal Khmer Airlines (RKA) a été abandonné à l’aéroport de Nôi Bài depuis 2007.
Photo : mangtinmoi/CVN

Selon les arrêtés gouvernementaux N°02 datant de 2012 et N°29 de 2014, l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam (CAAV) a le droit de proposer un prix de réserve pour cet avion. En parallèle, elle embauchera une organisation qui possède toutes les conditions requises dans le secteur de l’évaluation des prix avant de communiquer sa décision. L’évaluation devra être achevée avant la vente. Les frais concernant les activités d’évaluation du prix de cet avion devraient être couverts par la somme obtenue à l’issue de cette vente.

Selon le chef adjoint de la CAAV, Dào Van Chuong, l’Autorité a été désignée responsable de la ventes aux enchères de cet aéronef.

Immatriculé XU-RKJ, ce Boeing, à l’origine propriété de la compagnie aérienne cambodgienne Royal Khmer Airlines (RKA) et qui desservait la ligne entre Hanoï et Siem Reap, a atterri en mai 2007 à l’aéroport de Nôi Bài mais n’est jamais reparti en raison d’un incident.

Les autorités de l'aéroport de Nôi Bài ont discuté plusieurs fois avec le représentant  de RKA au Vietnam sur le déplacement et la résolution de l’incident. Mais la RKA est restée muette.

Après ces événements, le Secrétariat d’État de l’aviation civile du Cambodge (SSCA) a informé que l’enregistrement de la nationalité du Boeing 727-200 avait été supprimé. Ainsi, l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam traitera cette affaire selon la loi vietnamienne.

Du 1er décembre 2007 au 22 août 2014, les frais de stationnement de cet appareil se sont élevés à 605.800 dollars, dont plus de 528.000 dollars pour les services aéroportuaires.

Les experts ont fait savoir que la valeur exacte de cet avion n’avait pas encore été déterminée. À noter enfin qu’«une fois vendu, il ne pourra pas être remis en service, mais simplement servir à des fins d’exposition», a affirmé un cadre de la CAAV.  
 
Thu Hà Ngô/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.