28/09/2015 15:26
La Fondation d'Asie des animaux (AAF) et l'Association de médecine traditionnelle du Vietnam viennent de signer à Hanoi un accord de coopération pour mettre fin à l'emploi de la bile d'ours dans la médecine traditionnelle d'ici à 2020.
>>La bile d’ours ne fait plus recette

Des ours soignés au Centre de sauvetage des ours du Vietnam dans le Parc national de Tam Dao, dans la province de Vinh Phuc (Nord). 
Photo : AAF/CVN

Cet événement marque un développement significatif de la coopération entre les deux parties, exprimant leur détermination à mettre fin à l'utilisation de la bile d'ours dans la médecine traditionnelle et à conjuguer leurs efforts pour protéger les ours du Vietnam.

L’accord ​privilégie, d’une part, la ​communication pour réduire l'​emploi de la bile d'ours et autres produits préparés à partir ​d'organes d’ours dans la médecine traditionnelle et, d’autre part, ​la fourniture d'informations aux herboristes ​sur les 32 espèces de plantes médicinales ​pouvant substituer la bile d'ours durant la période 2015-2016.

L'ouvrage Les plantes médicinales qui peuvent remplacer la bile d'ours sera également remis aux bibliothèques, aux herboristes,et aux associations de médecine traditionnelle locales.

L’AAF et l'Association de médecine traditionnelle du Vietnam coopéreront plus étroitement dans le développement de jardins nationaux de plantes médicinales qui sont des substituts efficaces de la bile d'ours aux provinces des Hà Giang (Nord), de Tây Ninh (Sud), ainsi qu'à Hanoi.

​Actuellement, 132 ours victimes de trafic et de d'exploitation pour leur bile sont soignés par la Fondation d'Asie des animaux au Centre de sauvatage des ours du Vietnam, dans une petite vallée située au pied du massif de Tam Dao, dans la province de Vinh Phuc (Nord).

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.