14/10/2016 17:54
La chancelière allemande Angela Merkel boucle le 14 octobre une semaine diplomatique largement consacrée à l'Afrique afin d'endiguer le flux vers l'Europe de candidats à l'asile fuyant un continent ravagé par les conflits et la pauvreté.
>>Crise migratoire : réunion à Vienne des pays de la "route des Balkans"
>>Obama annonce l'engagement de 50 pays sur l'accueil de 360.000 réfugiés

La chancelière allemande Angela Merkel et le président du Niger, Mahamadou Issoufou, le 10 octobre à Niamey. Photo : AFP/VNA/CVN

Conclusion de ce marathon diplomatique, Mme Merkel reçoit le 14 octobre le président nigérian Muhammadu Buhari, après avoir accueilli le 12 octobre le dirigeant tchadien Idriss Déby. La veille, elle avait achevé un tournée qui l'a conduite au Mali, au Niger et en Éthiopie, siège de l'Union Africaine.

Alors que l'Allemagne, première économie européenne, demeure la destination privilégiée pour les demandeurs d'asile en particulier de Syrie et d'Irak, la dirigeante plaide pour une aide accrue pour plusieurs pays africains.

L'objectif : endiguer le flux des migrants qui tentent de gagner l'Europe, fuyant misère et conflits. Depuis le début de l'année, plus de 300.000 ont ainsi traversé la Méditerranée, dont la plupart originaires d'Afrique sub-saharienne, selon le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

L'enjeu est important pour la dirigeante : punie récemment par deux défaites électorales locales pour sa politique migratoire jugée trop généreuse, Angela Merkel a esquissé un mea culpa, estimant que l'Europe, Allemagne en tête, avait tardé à réaliser l'ampleur de la crise migratoire mondiale.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.