06/07/2017 10:49
Le Parlement européen a donné son feu vert mercredi 5 juillet à l'entrée en vigueur d'un accord "historique" de coopération entre l'Union européenne (UE) et Cuba.
>>USA-Cuba: ce qui a changé depuis le dégel
>>Cuba et l'Angola s'engagent à renforcer leurs relations dans les secteurs stratégiques

L'Eurodéputée socialiste espagnole Elena Valenciano (gauche) prend part à la séance de vote sur le premier accord de dialogue politique et de coopération entre l'UE et Cuba, le 5 juillet  à Strasbourg. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Négocié depuis 2014, cet accord "de dialogue politique et de coopération" avait été paraphé en décembre dernier par les deux parties, mais il nécessitait encore le consentement des eurodéputés, obtenu à une large majorité (567 pour, 65 contre, 31 abstentions).

"Nous avons eu le sentiment clair et net d'avoir tourné une page historique", s'est félicitée la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, lors du débat qui a précédé le vote favorable du Parlement, réuni en session plénière à Strasbourg.

"Cuba n'est plus l'exception et c'est une bonne nouvelle. Le pays va s'ajouter à la liste des nations des Caraïbes et d'Amérique latine avec lesquels l'UE va coopérer", s'est réjouie l'eurodéputée socialiste espagnole Elena Valenciano, chargée du dossier au sein du Parlement européen.

La normalisation des relations avec l'île, dont l'UE est déjà l'un des principaux partenaires commerciaux, s'est conclue dans le sillage du rapprochement avec La Havane décidé par l'ancien président américain Barack Obama. Ce dernier avait mis fin en juillet 2015 à 60 ans de gel entre l'île et les États-Unis, avant d'effectuer une visite historique à Cuba en 2016.

Tourner la page des mauvaises relations avec Cuba

Mais son successeur, le républicain Donald Trump, a récemment remis en cause certains points de ce rapprochement. Il a notamment dit vouloir revenir sur une série d'assouplissements de l'embargo américain concédés par son prédecesseur.

Il faut montrer que "l'UE, elle, ne change pas de politique", a plaidé Mme Mogherini, affirmant que les Européens restaient déterminés à tourner définitivement la page des mauvaises relations avec Cuba.

L'accord politico-commercial validé mercredi 5 juillet va prendre la place pour l'UE d'une "position commune" de 1996, qui fixait des préalables à une normalisation.

Le feu vert des eurodéputés va permettre une application provisoire de l'accord de coopération avec Cuba, mais les ratifications de tous les États membres de l'UE sont encore nécessaires pour une application complète et définitive.

L'accord politico-commercial comporte trois grands chapitres consacrés respectivement au dialogue politique, à la coopération et aux échanges commerciaux. Il constitue désormais le cadre juridique des relations UE - Cuba.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.