17/04/2017 12:09
L’Union des étudiants vietnamiens en France (UEVF) a organisé samedi 15 avril à Paris son VIIe congrès avec la participation de près de 6.500 étudiants vietnamiens venus de toute la France.
>>Une table ronde sur la Mer Orientale destinée aux jeunes vietnamiens en Europe
>>Étudier en France, un choix de premier ordre pour les étudiants vietnamiens
>>Tout est prêt pour le 2e Festival des jeunes et étudiants vietnamiens en Europe

L'ambassadeur du Vietnam en France, Pham Ngoc Son (centre), et des membres du nouveau Comité exécutif de l’UEVF, le 15 avril à Paris.
Photo : VNA/CVN

Au nom du Comité exécutif  de l’Union des étudiants vietnamiens en France (UEVF), Pham Nhât Minh a lu un rapport sur les acquis et les activités notables au cours des deux dernières années, dont l'organisation d'un festival pour les Vietnamiens en Europe (Festival Lumos) en août 2016 qui a attiré près de dix Associations des étudiants des pays européens.

"L'UEVF s'est également coordonnée avec l'ambassade du Vietnam pour organiser le Forum d'études en France à Hanoï, Hô Chi Minh-Ville, Huê et Dà Nang et avec l'Union générale des Vietnamiens en France pour célébrer les vacances du Têt", a déclaré Pham Nhât Minh.

Il a ajouté que l’UEVF a également organisé des expositions sur la mer et les îles du Vietnam, un concours de beauté pour les jeunes filles vietnamiennes étudiant en France et plusieurs concerts et événements sportifs. Il a ensuite détaillé le plan de l’UEVF pour le mandat 2017-2019.

L’ambassadeur du Vietnam en France, Nguyên Ngoc Son, a quant à lui salué le parcours de développement de l’union depuis sa naissance le 26 mars 2004.

À cette occasion, les délégués ont élu Nguyên Minh Duc au poste de président de l’Union des étudiants vietnamiens en France.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.