06/05/2015 14:24
>>Les États-Unis veulent oeuvrer pour obtenir une pause humanitaire au Yémen
>>L'ONU s'inquiète de l'impact des combats au Yémen

Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) a tiré mardi 5 mai la sonnette d'alarme face aux nombre croissant de victimes civiles du conflit au Yémen. Entre le 26 mars et le 3 mai 2015, 646 civils, dont 50 femmes et 131 enfants, ont trouvé la mort et 1.364 autres civils ont été blessés dans les combats au Yémen, a déploré l'agence de l'ONU. Le HCDH a également fait état de nombreuses destructions de domiciles civils lors de frappes aériennes, en particulier ceux dont les propriétaires seraient affiliés aux Houthis. Au cours de l'un de ces incidents survenu le 1er mai, au moins 17 civils ont été tués, dont quatre enfants et neuf femmes, et 27 autres blessés à la suite d'un raid aérien visant la maison d'un chef de file houthi dans la banlieue de Sanaa, a notamment rapporté l'agence. "À Aden, au moins 22 civils ont été tués au cours de deux incidents distincts la semaine dernière. Et nous sommes particulièrement inquiets des frappes aériennes qui ont touché un hôpital de campagne militaire dans la zone de Damnat Khadeer, à 40 kilomètres au nord de Taiz", a indiqué une porte-parole du HCDH, Ravina Shamdasani, appelant les parties à s'abstenir de toute violation du droit international humanitaire et des normes internationales en matière de droits de l'homme.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.