11/12/2015 10:55
Marseille a validé sa qualification pour les seizièmes de finales de l'Europa League malgré une petite frayeur sur la pelouse des Tchèques du Slovan Liberec (4-2) le 10 décembre, au contraire de Monaco, sans ressource à Tottenham (4-1).
>>La roue tourne pour Marseille, Saint-Étienne cartonne

La joie des joueurs marseillais après le but inscrit par Georges-Kévin Nkoudou à Liberec, le 10 décembre. Photo : AFP/VNA/CVN

Bordeaux, déjà éliminé, n'a pu faire mieux qu'un nul face au Rubin Kazan (2-2) tandis que Saint-Étienne, déjà qualifié et assuré de terminer deuxième de son groupe, s'est arraché pour faire match nul contre la Lazio Rome, première du groupe (1-1) à Geoffroy-Guichard. Un but d'Éysseric (76) a répondu à l'ouverture du score de Matri (52).

Marseille n'avait besoin que d'un nul lors de cette dernière journée de la phase de groupe de la "petite" coupe d'Europe, pour valider son ticket.

Mais l'OM a fait mieux que ça, s'imposant grâce à ses hommes en forme, l'avant-centre Michy Batshuayi sur un joli mouvement de soliste dans la défense tchèque (14e), l'inévitable Georges-Kevin Nkoudou (43e) et le revenant Abdelaziz Barrada (48e).

Les Marseillais se sont toutefois faits très peur après le remplacement des deux premiers ainsi que Rémy Cabella : poussé par son stade à guichets fermés, le Slovan Liberec a profité de la friabilité défensive marseillaise pour marquer deux fois en deux minutes, sur pénalty par Bakos (75e) puis Sural (76e). Mais Lucas Ocampos a tué le suspense dans les arrêts de jeu (90+4).

Marseille termine donc deuxième de son groupe F derrière Braga, qui a fait mach nul contre Groningue, déjà éliminé (0-0).

La déception de Stephan El Shaarawy et les Monégasques après leur défaite face à Tottenham à Londres, le 10 décembre. Photo : AFP/VNA/CVN

C'est un peu décevant au vu de la composition de ce groupe, mais c'est tout de même mieux que le voisin monégasque, qui avait besoin d'un miracle contre Tottenham mais a très vite pris le bouillon, la faute à un triplé de l'Argentin Erik Lamela (2e, 15e, 38e).

Stephan El Sharaawy a sauvé l'honneur des Monégasques en seconde période (61e), mais l'ASM aurait pris la porte même avec une victoire puisque Anderlecht s'est logiquement imposé contre Qarabag (2-1).

Monaco finit donc 3e de son groupe, loin de son adversaire du jour, et bien loin de son incroyable parcours européen de la saison précédente, qui l'avait mené jusqu'à une défaite étriquée en quarts de finale contre le futur finaliste, la Juventus Turin.

Les Girondins de Bordeaux n'ont pour leur part pas réussi à arracher un succès dans cette compétition. Une fois encore, ils se sont fait reprendre, par Ustinov (76e), après avoir pourtant pris l'avantage en remontant un but de Kanunnikov (31e) grâce au jeune Gaëtan Laborde (58e) puis à Diego Rolan (63e).

Ils terminent derniers derrière leur adversaire du soir, dans ce groupe B où Liverpool et Sion (0-0) ont empoché les accessits pour les 16es de finale.

Le groupe A a vu l'élimination de deux vieilles gloires du football européen, le Celtic Glasgow, déjà éliminé avant même son nul face à Fenerbahce (1-1), et surtout l'Ajax Amsterdam, qui n'a pu faire mieux que match nul contre le leader du groupe, Molde (1-1). Midjtylland s'est qualifié avec Naples dans le groupe D, grâce à son match nul contre le FC Bruges (1-1).

La liste des 32 équipes qualifiées à l'issue de la dernière journée de la phase de groupes jeudi, pour les seizièmes de finale de l'Europa League, dont le tirage au sort sera effectué le 14 décembre (13h00 française) à Nyon, le siège de l'UEFA.
 
AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».