05/09/2015 16:44
Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a rencontré vendredi 4 septembre le vice-Premier ministre thaïlandais Prawit Wongsuwon.

Séance de travail entre la délégation chinoise, conduite par le Premier ministre chinois, Li Keqiang, et celle de la Thaïlande, dirigée par le vice-Premier ministre thaïlandais, Prawit Wongsuwon, le 4 septembre en Chine.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Selon M. Li, la Chine veut saisir l'opportunité du 40e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques pour porter l'amitié et la coopération pragmatique dans divers domaines à un nouveau palier et espère promouvoir le développement des relations bilatérales et la coopération mutuellement bénéfique avec l'ASEAN.

Le Premier ministre chinois a indiqué que les préparatifs des projets impliqués dans le mémorandum de compréhension sur la coopération ferroviaire entre la Chine et la Thaïlande, signé l'année dernière, avaient connu des progrès positifs au cours des six derniers mois.

M. Li a noté que ce grand projet bénéficierait au peuple thaïlandais, renforcerait les échanges entre les deux pays et faciliterait la connectivité régionale. Il espère que les deux parties ne perdront pas de temps et lanceront les travaux selon le calendrier prévu.

Le vice-Premier ministre thaïlandais a indiqué pour sa part que les échanges et la coopération entre la Thaïlande et la Chine dans divers domaines étaient à leur niveau le plus élevé, ajoutant que son pays était prêt à approfondir ses relations avec la Chine sur la base de leur coopération amicale au cours des quatre dernières décennies.

La Thaïlande œuvrera avec la Chine pour préparer le projet ferroviaire et promouvoir un début rapide des travaux, a-t-il annoncé.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».