19/09/2015 16:29
Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a rencontré vendredi 18 septembre à Pékin le ministre français des Finances, Michel Sapin, s'engageant à améliorer la coopération sino-française.
>>Le Premier ministre chinois arrive en France pour une visite officielle

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang (droite), et le ministre français des Finances, Michel Sapin, le 18 septembre à Pékin.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

M. Sapin a co-présidé vendredi 18 septembre, avec le vice-Premier ministre chinois Ma Kai, le 3e Dialogue économique et financier de haut niveau sino-français.

Li Keqiang a expliqué que la Chine était prête à travailler avec la France afin de renforcer la coordination des politiques macroéconomiques et d'approfondir la coopération dans les secteurs de l'énergie nucléaire, de la finance et des marchés tiers.

Il a salué le consensus atteint vendredi 18 septembre concernant l'établissement d'un fonds d'investissement mutuel d'ici novembre pour un partenariat dans les marchés tiers, qualifiant cette décision d'"action innovante".

La Chine continuera d'élargir l'accès à son marché pour les investisseurs étrangers et de rendre celui-ci plus pratique pour eux, a noté le Premier ministre. Il a également invité davantage d'investisseurs étrangers à se lancer dans les secteurs émergents en Chine.

M. Sapin a souligné que son pays attachait une grande importance à la proposition de M. Li concernant les marchés tiers et était prêt à travailler avec la Chine pour mettre en œuvre cette initiative.

La France salue les mesures économiques prises par le gouvernement chinois et est convaincue que l'économie chinoise restera stable et continuera de contribuer à la croissance économique mondiale, a ajouté le ministre français.

Les deux parties ont également échangé leurs points de vue sur le changement climatique.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.