05/08/2017 00:23
Le 3 août, à la Maison des expositions de Hô Chi Minh-Ville, le Musée de la céramique de Hanoï a organisé le vernissage de l’exposition des beaux-arts d’application «Les poteries du Sud». Plus de 150 poteries issues de diverses collections du Sud et du Nord sont présentées au public.
>>De belles photos pour aider les enfants victimes d'abus sexuels
>>Un salon du livre dédié à la Maison d’édition HarperCollins

 L’exposition «Poteries du Sud» à Hô Chi Minh-Ville.

Tout au long de l’histoire, la poterie du Sud a été un bien précieux dans la vie quotidienne des habitants méridionaux. La poterie du Sud se divise en quatre groupes : Cây Mai, Saigon, Lai Thiêu et Biên Hoà. Ces produits en céramique conservent une valeur importante.

L’exposition comporte quatre volets : produits servant à la construction ; aux activités quotidiennes ; à la décoration intérieure et extérieure.

Dans son discours inaugural, Nguyên Thi Hâu, la secrétaire générale de l’Association des historiens de Hô-Chi-Minh-Ville, a indiqué que tous les objets exposés étaient des marqueurs de temps et qu’ils étaient pour la plupart toujours utilisés dans la vie quotidienne au Sud du pays. Les objets en céramique du Sud sont ainsi très contemporains. De plus, les techniques d’émaillage des artisans du Sud avec leurs motifs méticuleux illustrent les grands traits des gens du Sud : communicatifs, enthousiastes et prêts pour la nouveauté.

En moins de dix ans, les collections de poterie du Sud se sont progressivement étendues et attirent de nombreux collectionneurs de tout le pays.

En 2011, «Le congrès Gac Bu Lêt», initié par le collectionneur Mai Công Chanh, a marqué le début du développement du mouvement de collections des poteries du Sud. Après cet événement, de nombreux collectionneurs se sont rassemblés dans tout le pays, dynamisant ce mouvement.

L’exposition se clôtura le 13 août.
 
Texte et photo : Minh Thu/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï