08/09/2015 11:57
L'Europe est aussi grande que riche pour accueillir les 300.000 réfugiés, a déclaré le 7 septembre Anne Brasseur, présidente de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), appelant le vieux continent à réagir.
>>Un nombre record de migrants affluent en Allemagne, chaleureusement accueillis

Rassemblement à Paris Place de la République en faveur des migrants le 5 septembre. Photo : AFP/VNA/CVN

"Ce nombre est certes considérable, mais il n'est pas insurmontable pour un continent aussi grand et riche que le nôtre", a-t-elle dit à l'issue d'une mission d'une semaine à New York, au cours de laquelle elle s'est exprimée devant l'Union Interparlementaire.

"J'ai rencontré le président du Parlement jordanien qui m'a indiqué que son petit pays accueille plus de 600.000 réfugiés originaires de Syrie et de Palestine. Qui peut être la plus fière de ses efforts, l'Europe ou la Jordanie ?" a-t-elle poursuivi.

"L'Europe est au centre d'un 'chaudron' de l'immigration et de l'asile", et "Chaque jour, de nouveaux événements viennent grossir ce chaudron de la souffrance humaine, et l'Europe ne peut plus enfouir sa tête et son humanité dans le sable", a-t-elle affirmé.

Selon l'APCE, la crise des réfugiés et les migrations figureront en première place à l'ordre du jour de sa session d'automne qui aura lieu du 28 septembre au 2 octobre à Strasbourg. Des débats sont prévus sur la crise, la nécessité d'une réforme du Règlement de Dublin et les problèmes auxquels se heurtent les pays de transit.
 
Xinhua/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.