22/11/2016 15:55
>>Un Viêt kiêu devient docteur honoris causa de l’Université de Dà Lat
>>Consultations médicales gratuites pour des Viêt kiêu et Cambodgiens démunis

Ces 13 dernières années, les Vietnamiens résidant à l'étranger ont construit et remis aux localités démunies 227 ponts ruraux dans l’ensemble du pays. La province de Bac Liêu (au Sud) a inauguré, le 19 novembre, quatre «ponts d’amitié» dans la commune de Vinh Thanh, financés par un groupe de Vietnamiens résidant à l'étranger (Viêt kiêu). Durant 13 ans de fonctionnement, les ingénieurs et sponsors vietnamiens résidant au Canada, aux États-Unis, au Japon, en Australie, en France, au Royaume-Uni… ont construit et remis aux localités démunies, jusqu'à présent, un total de 227 ponts ruraux dans l’ensemble du pays. À cette occasion, les Vietnamiens vivant loin du pays natal ont offerts 100 cadeaux aux élèves pauvres de la commune de Vinh Thanh.
 
NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.