29/05/2015 17:05
Dans le contexte d'un dollar qui s'apprécie et de la chute des prix du pétrole, le total du commerce de marchandises des économies du G7 et des BRICS, qui font partie des principaux moteurs du commerce mondial, a chuté sévèrement au 1er trimestre 2015 (en dollars US corrigés des variations saisonnières), a annoncé jeudi 28 mai dans un communiqué l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).
>>L'inflation annuelle dans la zone OCDE stable à 0,6% en mars 2015
>>Les inégalités de revenus coûtent des points de croissance, selon l'OCDE

Les exportations ainsi que les importations ont baissé de 7,1% et de 9,5% respectivement en glissement trimestriel, a précisé l'OCDE.

Les exportations et les importations ont chuté significativement en Allemagne, en Italie et en France. Photo : AFP/VNA/CVN

Aux États-Unis les exportations et les importations, également touchées par une dispute syndicale dans certains ports importants de la côte ouest, ont décliné de 7,1% et de 4,2% respectivement au premier trimestre 2015, a indiqué l'OCDE, ajoutant qu'au Canada les exportations et les importations ont chuté de 10,9% et de 7,9% respectivement.

Des chutes similaires se sont produites au Royaume-Uni dont les exportations ainsi que les importations ont décliné de 12,0% et de 9,5% respectivement.Les exportations ont connu une baisse moins importante au Japon (3,5%) mais les importations ont chuté de 9,8% par rapport au trimestre précédent, selon la même source.

En ce qui concerne la zone euro, les exportations et les importations, ont chuté significativement en Allemagne (de 8,6% et de 8,2% respectivement), en Italie (de 9,3% et 8,5%) et en France (de 9,6% et de 9,2%). Toutefois, mesurées en euros, les exportations et les importations ont augmenté légèrement d'à peu près 1% dans les trois pays, a-t-on appris dans le communiqué.

Le commerce des marchandises s'est également contracté dans les économies du BRICS. Le commerce de l'Inde a subi une chute de 20%, ce qui constitue la plus forte diminution enregistrée depuis la crise. Des baisses similaires ont eu lieu en Chine pour les importations (14,3%) mais les exportations ont accusé une baisse limitée de 2,7% par rapport au trimestre précédent, d'après les statistiques de l'OCDE.

En Russie, une combinaison de plusieurs facteurs, dont les sanctions de l'UE, la baisse des prix du pétrole et un écroulement du rouble, a fait chuter les exportations et les importations à leur plus bas niveau depuis le premier trimestre de 2009. En Indonésie et en Afrique du Sud, les exportations ont baissé de 4,7% et de 7,1% respectivement et les importations ont diminué de 4% dans les deux cas.
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.