16/12/2015 11:11
>>L'Indonésie accepte l'aide internationale pour combattre les incendies

Les incendies de forêt qui ont ravagé l'Indonésie ces derniers mois vont lui coûter 1,9% de son Produit intérieur brut (PIB) cette année, soit plus du double des dépenses de reconstruction après le tsunami dévastateur de 2004, a indiqué mardi 15 décembre la Banque mondiale. Quelque 2,6 millions de hectares de forêts tropicales dans ce pays d'Asie du Sud-Est sont partis en fumée pendant la saison sèche de juin à octobre, à la suite d'incendies allumés pour l'essentiel illégalement afin de défricher et fertiliser des terres en vue d'accroître principalement les plantations d'huiles de palme. La Banque mondiale a chiffré les dégâts à 221.000 milliards de roupies (environ 16 milliards de dollars ou 14 milliards d'euros), soit l'équivalent de 1,9% du PIB de l'Indonésie attendu en 2015. "L'impact économique des incendies est immense", a estimé le directeur pour l'Indonésie de la Banque mondiale, Rodrigo Chaves. Le coût des destructions provoquées par ces incendies se base sur une analyse des types de terrains brûlés et prend en compte les impacts sur l'agriculture, la forêt, le commerce, les échanges et le tourisme. Il englobe aussi les effets à court terme des épaisses fumées qui ont envahi plusieurs pays d'Asie du Sud-Est et provoqué des dizaines de milliers d'infections respiratoires parmi la population.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.