21/01/2016 15:54
Les gares routières des deux plus grandes villes du pays prennent leur disposition pour répondre au mieux à la demande croissante en fin d’année lunaire. Tour d’horizon des mesures et des recommandations pour réussir son voyage.
Du 26 au 29 décembre lunaire, la gare routière de Miên Tây (Hô Chi Minh-Ville) vend des tickets 24h/24. Photo : Hoàng Hai/VNA/CVN

La fête du Têt approche, et comme chaque année, des millions de personnes vont se rendre dans leurs familles. Le bus reste un moyen de transport privilégié, et il faudra faire preuve d’organisation et d’anticipation pour voyager pendant cette période. Selon la Compagnie de transport ferroviaire de Sài Gon, 98% des tickets de train en fin d’année sont déjà vendus. Les 2% de tickets encore disponibles concernent les journées en dehors du «pic» saisonnier, soit du 29 au 31 janvier.

Prévoir et préparer : les clés de la réussite

«La capacité des bus est suffisante pour transporter les passagers pendant cette période», affirme Thuong Thanh Hai, directeur général adjoint de la gare Miên Dông à Hô Chi Minh-Ville. Du 20 au 29 décembre lunaire, les responsables de la gare tablent sur 14.000 voyages pour assurer le retour de 360.000 personnes. En cas de besoin, 60 bus supplémentaires de secours pourront être mobilisés. Par anticipation, les tickets ont commencé à être vendus dès le 10 janvier au guichet, et le 15 janvier en ligne.

De plus, dans le but d’assurer 24 heures sur 24 la sécurité et l’ordre dans la gare pendant la fête du Têt, une centaine de gardes supplémentaires renforcera l’équipe déjà existante, et travaillera en étroite collaboration avec la police. M. Hai tempère cependant les statistiques. «Cette année, le nombre des passagers n’augmentera pas, car les gens préfèrent d’autres types de moyens de transport. Mais la les voyageurs doivent rester vigilants, car il subsiste des stations illégales ou des bus qui n’ont pas encore d’itinéraire déterminé», ajoute-t-il.

Hanoi ne reste pas les bras croisés. La Société par actions des gares routière de la ville envisage d’augmenter, pendant les jours de pointe, jusqu’à 2.300 voyages, pour prendre en charge entre 25.000 et 30.000 personnes.

Attention aux variations de tarifs
 
Hanoi appelle à un ajustement des prix, en visant particulièrement les sociétés de bus qui avaient profité de la hausse du baril du pétrole.
Photo : Thê Duyêt/VNA/CVN

L’Union de transports de Hanoi veut rendre les voyageurs attentifs aux prix des billets. Elle conseille de les acheter directement au guichet de la gare, et au prix indiqué sur le ticket. À Hô Chi Minh-Ville on annonce déjà une flambée inévitable des prix pendant la période pointe (quatre jours avant et deux jours après le Têt), et il faudra prévoir une hausse de 40% en moyenne selon les autorités de transports. Pour les bus qui assureront le retour sur certaines lignes bondées à l’aller, il faudra aussi revoir son budget à la hausse : la gare routière majore souvent le prix du billet entre 20 et 60% pour couvrir ces voyages «à vide».

Cependant, la baisse du cours du pétrole pourrait aussi profiter aux voyageurs. Le Service municipal des finances de Hô Chi Minh-Ville recommande aux compagnies de baisser leurs tarifs entre 2 et 3%, et l’Union des transports de Hanoi appelle à un ajustement des prix, en visant particulièrement les sociétés de bus qui avaient profité de la hausse du baril du pétrole pour vendre plus chers leurs billets.

Rappels essentiels pour les entreprises et les voyages

Le président de l’Union des transports de Hanoi, Bùi Danh Liên exhorte les compagnies d’améliorer leur service à l’occasion du Têt. Concrètement, elles doivent respecter la régulation de la circulation routière, et surtout maintenir les horaires et les lignes initialement prévus.

Quant aux passagers, il leurs est demandé de ne pas transporter des aliments frais tels que la viande ou les fruits de mer, des animaux sauvages ou tous objets de contrebande. Pour assurer le bon déroulement du voyage et anticiper des problèmes potentiels, les passagers doivent se renseigner et connaître l’itinéraire exact, le numéro d’immatriculation du bus et le numéro de téléphone du chauffeur.
 
Mai Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.