20/01/2016 13:34
Selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, en 2015, le Vietnam a exporté aux États-Unis plus de 3 tonnes de litchis frais, et plus de 100 tonnes de longanes frais.
>>Hanoi va exporter des fruits au Japon et en Malaisie
>>Le secteur agricole fixe un objectif de croissance de 3% en 2016

Presque tous les lots de fruits vietnamiens exportés satisfont aux exigences phytosanitaires des pays importateurs. Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Les entreprises vietnamiennes ont également exporté plus de 1.200 tonnes de fruits de dragon et plus de 10,6 tonnes de mangues sur le marché japonais. L’Australie a également autorisé les importations de litchis frais, et plus de 28 tonnes de fruit ont été expédiées vers ce marché.

La Nouvelle-Zélande a envoyé au Vietnam des experts pour vérifier les plantations de ramboutan, ainsi que pour réunir les conditions des licences d'importation.

Presque tous les lots de fruits vietnamiens exportés satisfont aux exigences phytosanitaires des pays importateurs. En dépit d’une quantité limitée, il s’agit de signes positifs pour l'export de fruits et une motivation supplémentaire pour les producteurs nationaux de s’orienter vers une production propre et de qualité.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».