26/12/2016 23:05
La valeur d’exportation des produits aquatiques du Vietnam en 2016 devrait atteindre environ 7 milliards de dollars, soit une hausse de 6,5% par rapport à l’année dernière, a prévu le ministère de l’Agriculture et du Développement rural.
>>Des produits aquatiques vietnamiens autorisés à exporter au Panama
>>Le premier certificat électronique pour les produits aquatiques exportés vers l'UE

La valeur d’exportation des produits aquatiques du Vietnam en 2016 devrait atteindre environ 7 milliards de dollars, soit une hausse de 6,5% par rapport à l’année dernière. Photo : Minh Tri/VNA/CVN

Selon les estimations du Département général des produits aquatiques, au premier semestre, la pêche et l’aquaculture ont été fortement affectées par la sécheresse et la salinisation frappant les provinces de la partie méridionale du Centre et du delta du Mékong, et la catastrophe écologique dans quatre provinces du Centre.

Toutefois, grâce à la direction énergique du niveau central au niveau local, ce secteur a obtenu des résultats notables au dernier semestre.

En 2016, la production nationale de produits halieutiques a atteint plus de 6,7 millions de tonnes, soit une croissance annuelle de 2,5%, dont 3,1 millions de tonnes provenant de la pêche (+1,7%), et 3,6 millions de tonnes de l’aquaculture (+3,3%). La superficie d’élevage se chiffre à 1,3 million d’hectares.

Cette année, la superficie d’élevage du poisson tra est estimée à environ 5.050 ha, représentant 99% du plan annuel et la production à 1,15 million de tonnes (100% du plan annuel). Les élevages de tilapie atteignent environ 25.000 ha pour une production annuelle de 200.000 tonnes. Les États-Unis, l’Espagne et la Colombie sont considérés comme les premiers marchés des tilapies vietnamiens. Les exportations de ce produit en 2016 devraient se chiffrer à 45 millions de dollars (+32%).

En 2017, le secteur national de l’aquaculture vise une croissance de 2,2% à 2,6%, pour une production totale de 6,85 millions de tonnes, et 7,3 milliards de dollars d'exportations.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Cát Bà, un sanctuaire des espèces menacées d'extinction Cat Bà est un archipel couvert de forêts, on y trouve même un parc national où vivent de nombreuses espèces sauvages. En prenant le kayak dans les eaux cristallines de Lan Ha, une petite baie située au nord-est de l'archipel, à 30 kilomètres de la ville portuaire de Hai Phong, on a la chance de voir le langur de Cat Bà (Trachypithecus poliocephalus poliocephalus).