13/05/2015 11:21
À l’occasion du 20e anniversaire de la normalisation des relations diplomatiques entre le Vietnam et les États-Unis, Ted Osius, ambassadeur américain au Vietnam, a évoqué les perspectives des relations bilatérales.
>>Les États-Unis demeurent le premier marché du Vietnam en janvier
>>Les États-Unis, premier importateur de textile-habillement du Vietnam

D'après l’ambassadeur des États-Unis, ces 20 dernières années, la coopération américano-vietnamienne s’est fortement développée. En 2013, les deux pays ont établi un partenariat intégral, témoignage de leur respect mutuel et de leur engagement d'approfondir leurs relations.

Le TPP est le meilleur outil pour que le Vietnam et les États-Unis intensifient leur coopération économique.
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

«Il y a beaucoup de choses dont nous pouvons être fiers depuis ces 20 années de relations économiques», a déclaré Ted Osius. Les échanges commerciaux bilatéraux ont grimpé en flèche à près de 35 milliards de dollars en 2014, contre 451 millions en 1995, année de la normalisation des relations diplomatiques. L’entrée en vigueur de l’accord commercial Vietnam - États-Unis (BTA) en 2001 est un jalon des relations bilatérales.

«Sur la base des acquis obtenus, nous devons coopérer plus profondément lors de ces 20 prochaines années, notamment dans les secteurs qui sont considérés comme un levier de la coopération économique. Cela contribuera à promouvoir le partenariat intégral que les présidents Barack Obama et Truong Tân Sang ont conclu en 2013».

Il faut dynamiser la coopération au commerce et dans l'investissement, dans laquelle le TPP aura un rôle décisif. Il s’agit d’un accord ambitieux que les États-Unis et le Vietnam négocient avec dix autres pays en Asie-Pacifique que sont l’Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou et Singapour. Celui-ci créera plus d’emplois et permettra de stimuler la croissance du Vietnam comme des États-Unis. Le TPP contient des normes strictes en matière d’emploi, de grands engagements environnementaux, de nouvelles règles pour les entreprises publiques, ainsi qu'un cadre pour la propriété intellectuelle. Cet accord fournira une base au Vietnam pour se développer de manière transparente.

Tous ces facteurs permettront d’améliorer le climat d’investissement au Vietnam et d’aider le pays à renforcer sa compétitivité dans une économie mondiale moderne. Ces changements positifs pour l’économie et les institutions vietnamiennes seront bénéfiques à toutes les parties du TPP, dont les États-Unis.

«J’espère que les États-Unis deviendront le premier investisseur au Vietnam dans un proche avenir», a souligné Ted Osius. Le TPP a le pouvoir d'attirer de nouveaux projets d'investissement américains au Vietnam. Même si cet accord n'est pas encore signé, l’intérêt des investisseurs américains pour les potentiels du Vietnam dans de nombreux secteurs augmente de manière significative. De nombreuses entreprises américaines sont à la recherche d’opportunités d'investissement en Asie du Sud, dont au Vietnam, en raison des effets attendus du TPP.

Le TPP est le meilleur outil pour que les deux pays intensifient leur coopération économique. Et les entreprises, les travailleurs et les consommateurs en bénéficieront beaucoup si les négociations du TPP se concluent dans un avenir proche, a insisté l’ambassadeur Ted Osius.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.