03/05/2017 15:12

>>Libye : l'ONU appelle à respecter les droits de l'homme des civils
 

Les Émirats arabes unis se sont dits "optimistes" sur une solution en Libye après la rencontre à Abou Dhabi des deux principaux protagonistes du conflit, et ont pressé l'ONU de nommer un nouvel émissaire pour ce pays. Fayez al-Sarraj, le chef du gouvernement d'union nationale (GNA) soutenu par l'ONU et l'Occident, et son rival, le maréchal Khalifa Haftar, chef des forces armées des autorités parallèles basées dans l'est du pays, ont tenu leur rencontre à Abou Dhabi pour tenter de trouver un terrain d'entente sur un règlement de la crise. La rencontre suscite de "l'optimisme quant à une solution politique" en Libye, a souligné le ministère des Affaires étrangères des Émirats dans un communiqué publié tard mardi 2 mai par l'agence officielle WAM. Par ailleurs, les Émirats arabes unis ont souligné la nécessité de nommer un nouvel émissaire de l'ONU en Libye. "L'ONU et son émissaire ont joué jusqu'ici un rôle significatif dans le processus politique", a affirmé le ministère. L'ONU a proposé le Palestinien Salam Fayyad pour remplacer l'actuel émissaire Martin Kobler mais les États-Unis y ont mis leur veto, ce dont s'est félicité Israël.


AFP/VNA/CVN

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Ha Long, le dragon alangui a bien pris son envol Ces dernières années, la province de Quang Ninh (Nord) a obtenu de bons résultats dans le développement de ses infrastructures, notamment les complexes de villégiature et de loisirs. En la matière, la ville de Ha Long fait figure d’exemple.