18/07/2017 11:04
Si l'ex-président américain Barack Obama apprécie la cuisine de rue vietnamienne, il n'est pas le seul. CNN a récemment publié sa liste des dix plats à ne pas rater lorsque l'on fait un voyage au Vietnam.
>>La cuisine vietnamienne continue à faire parler d’elle à l’étranger

Le bun cha. Photo : Amthuc/CVN

La première place de cette liste est réservée au pho, soupe de nouilles de riz au bœuf ou au poulet. Selon CNN, il est difficile de trouver une rue dépourvue de ce plat incontournable au Vietnam. Délicieux tout en étant très bon marché, le pho peut être consommé à n'importe quel moment de la journée. Un plat inoubliable pour tous les gens de passage au Vietnam.

Vient ensuite le bun cha, le premier choix pour le déjeuner. Le bun cha a comme ingrédient principal de la viande assaisonnée grillée au-dessus de braises de charbon de bois. On le mange avec des nouilles de riz, de la carotte, de la salade ou de la papaye verte. C'est un des plats favoris des Vietnamiens. L'ex-président américain Barack Obama l'avait d'ailleurs testé lors de sa visite au Vietnam, pour un moment insolite.

Dans la liste de CNN apparaissent aussi le xôi (riz gluant), le banh xèo (crêpe de riz fourrée de crevettes, de viande et de germes de haricot vert), le goi cuôn (rouleau d'été), le bun bo (un plat du Sud, avec nouilles de riz au bœuf, chou-rave et herbes aromatiques), le cao lâu" (riz au poulet), le banh mi (sandwich à la vietnamienne), le banh bôt chiên" (gâteaux au riz frit aux œufs) et enfin, le café à l'œuf.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.