08/09/2015 18:42
Deux patients qui ont reçu le cœur et le foie d’un unique donneur en état de mort cérébrale à Hô Chi Minh-Ville (Sud), se remettent bien après deux transplantations réalisées à l’hôpital Viêt-Duc, à Hanoi, a fait savoir les chirurgiens.
Le greffé du cœur. Photo : N.P/VNA/CVN


Les deux opérations ont été achevées vers 05h00 du 5 septembre, après six heures et demie pour la greffe du cœur et sept heures et demie pour celle du foie, a indiqué le 7 septembre le maître de recherches-Dr Nguyên Tiên Quyêt, ancien directeur dudit hôpital.

Dans l’après-midi du même jour, les deux greffés se trouvaient dans un état stable. Ils ont pu s’alimenter normalement, boire et parler, a-t-il poursuivi, ajoutant qu’ils pourraient sortir de l’hôpital dans 10 jours environ.

Le premier patient a atteint d’un cancer du foie et d’une cirrhose du foie, et le deuxième a souffert d’une insuffisance cardiaque. Tous en stade terminal de leur maladie, ils figuraient en tête de la liste vietnamienne d’attente de greffes d’organes depuis longtemps.
 
Le greffé du foie. Photo: N.P/VNA/CVN

Le 3 septembre, l’hôpital Cho Rây, à Hô Chi Minh-Ville, a informé qu’un patient atteint de mort cérébrale et que sa famille a accepté, dans une démarche humanitaire, d’offrir son corps à la science.

Le 4 septembre, une équipe de chirurgiens de l’hôpital Viêt-Duc s’est envolée dans la mégapole du Sud à 14h30 pour prélever le cœur et le foie du donneur à l’hôpital Cho Rây à 17h30, organes transportés à l’hôpital Viêt-Duc à 23h30.

Actuellement, 14 établissements hospitaliers dans le pays sont capables de réaliser des transplantations de tissus et d’organes, avec des résultats qui n’ont rien à envier aux pays développés.

Les médecins vietnamiens ont même pu réaliser des techniques extrêmement délicates réalisées qu’une dizaine de fois dans le monde, comme par exemple le recours à la circulation extracorporelle pour prélever un organe.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.