30/05/2017 18:42
L'Assemblée nationale (AN) s'est réunie en session plénière lors de la 3e session de la XIVe législature, à Hanoï, le 29 mai en matinée, pour discuter du projet de lois d’amendement sur les chemins de fer, sous l’égide du vice-président de l’AN, Phùng Quôc Hiên.

>>Les députés étudient le projet d’amendement de la loi sur les chemins de fer
 

Vue générale de la 3e session de la XIVe législature, le 29 mai à Hanoï.


Des députés ont donné des avis sur les règlements concernant l’investissement, le monopole, la gestion de l'État, la sécurité, les finances dans le secteur des chemins de fer  après avoir écouté un rapport présenté par le chef de la Commission des sciences, des technologies et de l’environnement de l’AN, Phan Xuân Dung. 

Selon les députés, si le transport ferroviaire joue un rôle important dans le développement socioéconomique, les investissements y demeurent modestes. Ces 10 dernières années, on s’est concentré sur la maintenance et la réparation des structures en place, pas sur leur modernisation. 

«L’investissement pour le développement des chemins de fer est en baisse, et occupe seulement 3,18% du fonds d’investissement total du ministère», a informé Truong Quang Nghia, ministre des Transports et des Communications.

Hoàng Anh Tuân, député de Long An, a demandé à l’AN de préciser les politiques de développement du secteur ferroviaire et de fixer un budget pour améliorer les infrastructures.

 

Phan Xuân Dung présente un rapport sur le projet de lois d’amendement sur les chemins de fer, lors de la 3e session de la XIVe législature, le 29 mai à Hanoï.

 

Encouragement de l’investissement privé

La plupart des députés ont proposé de supprimer le monopole de l’État dans ce secteur et d’encourager l’investissement privé.

Vo Dinh Tin, député de la province de Dak Nông : «Il faut des politiques préférentielles pour attirer des entreprises dans la construction et l’amélioration des infrastructures ferroviaires notamment sur les hauts plateaux du Centre, une région qui n’a pas encore de lignes ferroviaires». 

De son côté, Nguyên Phuong Tuân, député de Ninh Binh, a proposé à l’AN «de plus investir sur quelques lignes nationales afin de mieux assurer la sécurité des passagers et des habitants, de  construire plus de lignes dans les grandes villes pour réduire les embouteillages. L'État doit jouer un rôle principal dans le développement de ce  secteur».

Dans l'après-midi, ils ont discuté  en groupes des projets de lois modifiés sur la gestion de la dette publique et les dénonciations.
 

Texte et photos : Hai Vu





 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Ha Long, le dragon alangui a bien pris son envol Ces dernières années, la province de Quang Ninh (Nord) a obtenu de bons résultats dans le développement de ses infrastructures, notamment les complexes de villégiature et de loisirs. En la matière, la ville de Ha Long fait figure d’exemple.