03/09/2015 06:08
Les cartes légales et officielles que le gouvernement cambodgien est en train d’utiliser pour la délimitation et la démarcation frontalières avec le Vietnam et celles prêtées par la France à la demande du Cambodge sont identiques, a indiqué le 3 septembre la Commission ad hoc pour recevoir, remettre et vérifier les cartes du Cambodge.
>>Le Cambodge vérifiera les cartes prêtées par la France
>>Cartes du Cambodge : Hun Sen avertit de l'emploi de la méthode forte

La Commission a annoncé ce résultat à l’issue d'une cérémonie de réception et de vérification des copies des cartes publiées par le Service géographique de l’Indochine avant 1953 que le Premier ministre cambodgien Hun Sen avait empruntées au président français François Hollande en juillet dernier.

Cérémonie de vérification des cartes remises par l'ambassade de France au Cambodge, le 3 septembre à Phnom Penh. Photo : Xuân Khu/VNA/CVN

La cérémonie s’est déroulée au Palais de la paix, à Phnom Penh, en présence du vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Hor Namhong, d’autres hautes personnalités cambodgiennes, des officiels onusiens et des journalistes cambodgiens et étrangers.

"Les cartes du Cambodge publiées par le Service géographique de l’Indochine n’ont rien de différent de celles que le Comité mixte de délimitation et de bornage de la frontière terrestre Cambodge - Vietnam a utilisées et est en train d’utiliser", a déclaré le vice-Premier ministre Hor Namhong.

Auparavant, le chargé d’affaires p.i. de l’ambassade de France au Cambodge, Alan Fontang, a transmis au vice-Premier ministre Hor Namhong 26 pièces des cartes à l’échelle 1/100.000 provenant de l’Institut géographique national, réalisées par le Service géographique de l’Indochine.

"Elles sont des cartes officielles publiées par la France, le résultat de leur vérification devrait donc mettre fin à toutes les demandes injustes sur le processus de délimitation frontalière avec le Vietnam", a déclaré le vice-Premier ministre Hor Namhong qui est aussi président de la Commission ad hoc.

Le secrétaire d’État, Phay Siphan, a fait savoir à l’Agence Vietnamienne d’information (VNA) à Phnom Penh que les cartes prêtées par la France au Cambodge servent de base à la comparaison avec les cartes officielles et légales que le gouvernement royal a utilisées pour la délimitation frontalière avec le Vietnam.

"Le résultat de cette vérification a assuré la transparence, affirme davantage la rigueur, la justesse et la responsabilité du gouvernement royal dans le travail de délimitation et de démarcation des frontières entre le Cambodge et le Vietnam ; et en même temps, mis fin aux insinuations nationalistes extrémistes irresponsables, lesquelles pourraient exciter le nationalisme extrémiste et diviser l’unité nationale ; et affirmé la détermination du gouvernement royal dans la construction d’une frontière claire, de paix, d’amitié, de coopération et de développement avec les pays voisins", a-t-il déclaré.

Auparavant, l’Autorité nationale chargée des affaires frontalières avait vérifié les 18 pièces des cartes originales du Cambodge prêtées par l’ONU à la demande du Cambodge avec celles officielles et légales que le gouvernement cambodgien utilise pour la délimitation et la démarcation frontalières avec le Vietnam, et affirmé qu’elles sont identiques.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.