26/01/2016 16:36
La reprise alimentée par les espoirs d'intervention des banques centrales a fait long feu : les Bourses asiatiques repartaient à la baisse mardi 26 janvier, déprimées comme les places américaines et européennes par la chute de l'or noir.
>>Les Bourses asiatiques retrouvent des couleurs

Les marchés avaient pourtant repris des couleurs après un début d'année qui les a vus dégringoler et des milliards de dollars de valorisation se volatiliser.

Inspirées par le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Dragui, qui a fait miroiter jeudi de nouvelles mesures monétaires, les places financières mondiales avaient récupéré un peu de leurs pertes tandis que l'or noir repartait à la hausse.

Tableau des changes le 26 janvier à Tokyo. Photo : AFP/VNA/CVN

L'optimisme avait également été alimenté par les espoirs que la banque centrale du Japon (Boj) fasse également un geste.

Selon la presse japonaise, ses membres pourraient débattre d'un éventuel assouplissement monétaire pour soutenir une économie fragile, même si un tel scénario paraît peu probable dans l'immédiat.

Mais les investisseurs sont vite revenus à la réalité, expliquent les analystes : le marché pétrolier est plombé par une offre bien trop excessive face à une demande poussive tandis que l'état de santé de l'économie chinoise continue d'avoir des effets sur l'économie globale.

"De toute évidence, les investisseurs sont en train d'évaluer des critères potentiellement délicats quant à l'état de l'économie mondiale", a dit John Carey, analyste chez Pioneer Investment Management, à l'agence Bloomberg News.

"Il va peut-être falloir du temps pour sortir de cette période d'incertitudes".

Le pétrole rechute

À la mi-journée, le Nikkei déclinait de 1,8%, Hong Kong perdait plus de 2% et Shanghai cédait 1,5%, tout comme Séoul. Manille et Taipei subissaient également de fortes pertes tandis que Sydney était fermé pour cause de jour férié.

Après les commentaires du patron de la BCE, les marchés devraient avoir l'œil rivé sur la réunion de la Réservé fédérale américaine (Fed) mardi 26 janvier et mercredi 27 janvier, puis celle de la Boj vendredi 29 janvier.

Lors de sa dernière réunion, la Fed avait relevé les taux d'intérêts américains pour la première fois en près de 10 ans, estimant qu'il y avait des signes de reprise aux États-Unis comme dans le monde.

Parallèlement, le pétrole continuait d'explorer les tréfonds.

Le baril de "light sweet crude" (WTI), la référence américaine, cédait 1,9% dans les premiers échanges électroniques en Asie, après un recul de près de 6% lundi 25 janvier. Le baril de Brent de la mer du Nord, la référence européenne, perdait 1,6% après avoir abandonné plus de 5% la veille.

"Ce déclin n'est guère surprenant compte tenu de la faiblesse persistante des fondamentaux", a commenté Daniel Ang, analyste chez Phillip Futures à Singapour.

"Nous faisons face à un excès d'offre très important, et à une demande pas si impressionnante", a-t-il dit. "Il va être très difficile d'obtenir des cours plus élevés".

Selon les analystes, le répit enregistré par les cours jeudi et vendredi (+15%) s'expliquait pas les espoirs des marchés de voir la tempête de neige qui menaçait alors les États-Unis faire grimper la demande du fuel de chauffage.

Sur les marchés des changes, le dollar continuait de baisser, autour de 118,13 yens, contre 118,70 yens lundi 25 janvier à la fermeture et 118,30 yens à l'ouverture mardi 26 janvier.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Rendez-vous le 26 août au Festival touristique de Mâu Son 2017 Selon le Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lang Son, le Festival touristique de Mâu Son 2017 aura lieu le 26 août prochain dans la zone touristique éponyme, district de Lôc Binh, province de Lang Son (Nord).