26/04/2017 17:55
À l'occasion de la visite officielle les 26 et 27 avril au Laos du Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc, nous vous présentons une interview avec le vice-ministre lao des Affaires étrangères (AE), Thongphane Savanphet, sur les 55 ans des relations diplomatiques et les 40 ans du Traité d'amitié et de coopération entre le Vietnam et le Laos.
>>La visite de Nguyên Xuân Phuc portera les relations Laos - Vietnam à une nouvelle hauteur
>>Nguyên Xuân Phuc commence sa visite officielle au Laos
>>Promotion du développement intégral des relations Vietnam - Laos

Le vice-ministre lao des Affaires étrangères Thongphane Savanphet.
Photo : VOV/CVN

Monsieur Thongphane Savanphet, vice-ministre des AE du Laos, quels sont les résultats remarquables des 55 ans des relations diplomatiques entre le Vietnam et le Laos ?

Le Vietnam et le Laos maintiennent des relations d'amitié, de solidarité spéciale et de coopération intégrale de longue date. Pendant les guerres contre les envahisseurs, ainsi que dans le processus de protection et d’édification du pays, les deux pays se sont toujours soutenus.

55 ans après, les relations entre les deux pays sont de plus en plus consolidées et développées tant en largeur qu'en profondeur.

Les dirigeants des deux pays effectuent souvent les visites et les échanges de coopération dans divers domaines. Le Vietnam et le Laos ont édifié une ligne frontalière pacifique, amicale et développée intégralement.

En matière économique, l’investissement du Vietnam au Laos n'a cessé d'augmenter. De 1989 à l’heure présente, l’investissement vietnamien au Laos est d'environ 4 milliards de dollars. En 2016, la valeur des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint plus de 800 millions de dollars. En 2017, on prévoit une croissance de plus de 10% pour plusieurs secteurs.

Le Laos prend en haute considération les soutiens et aides précieux du Vietnam accordés au Laos durant son œuvre d’édification et de développement du pays, ainsi qu'en matière de réduction de la pauvreté.

Les deux pays s’intéressent toujours à la coopération dans le transport pour faciliter le développement commun du commerce et de la coopération dans l’investissement. Par exemple, à la porte frontalière de Lao Bao - Densavan, ils réalisent ensemble le mécanisme du guichet unique afin de favoriser l’export.

De plus, la coopération vietnamo-lao dans la culture, l’éducation et les autres secteurs est de plus en plus développée.

L’année 2017 a une signification importante car le Vietnam et le Laos célébreront le 55e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques et les 44 ans du Traité d’amitié et de coopération entre les deux pays. Les peuples des deux pays organiseront tout au long de l’année plusieurs activités en l’honneur des deux événements historiques afin de présenter aux divers pays du monde les relations spéciales entre le Vietnam et le Laos.

Selon vous, de quelle manière les relations entre le Vietnam et le Laos influencent-elles la stabilité et le développement au sein de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) ?

Les relations vietnamo-lao contribuent non seulement à consolider la paix, l’amitié, la sécurité et le développement, mais aussi à la stabilité et au développement dans la région de l’ASEAN comme dans le monde.

En 2016, le Laos a assumé la présidence de l’ASEAN. Le Vietnam a coopéré et soutenu afin que le Laos accomplisse ses missions avec succès, lequel n’appartient pas seulement au Laos, mais aussi au Vietnam et à l’ASEAN.

Pourriez-vous souligner les défis des deux pays, à côté des résultats obtenus ?

À côté des résultats obtenus lors de ces 55 dernières années, le Vietnam et le Laos font face aux difficultés et défis, en particulier en cette période d’intégration internationale et dans le contexte d'une évolution complexe du monde tels que les guerres, les calamités naturelles, les conflits ethniques et religieux, et les épidémies. Ces derniers ont des influences directes et indirectes sur tous les pays du monde, et dans la région dont le Vietnam et le Laos.

De plus, le Vietnam et le Laos font face encore à des questions intérieures telles que la réduction de la pauvreté dans les régions montagneuses et éloignées, la modernisation du réseau de transports. Ce sont des défis nécessitant des échanges et la coopération étroite entre les deux pays pour bien les résoudre.

Monsieur le vice-ministre, qu’est-ce que le Vietnam et le Laos doivent faire afin de porter leurs relations à une nouvelle hauteur en vue du développement commun de l’ASEAN ?

Pour porter leurs relations à une nouvelle hauteur en vue d'un développement commun de l’ASEAN, le Vietnam et le Laos doivent poursuivre leur coopération dans divers domaines intéressant les deux pays.

Au sein de l’ASEAN, ils doivent discuter ensemble et discuter aussi avec les membres de l’ASEAN pour résoudre les difficultés et défis.

La région de l’ASEAN est en train de mettre en œuvre des initiatives pour renforcer la connectivité entre ses membres. Le Vietnam et le Laos, en tant que membres de cette association, doivent échanger avec les autres membres pour réaliser les initiatives.

La connexion des lignes de transports entre les pays aséaniens dont le Vietnam et le Laos est très importante car elle contribue à la facilité du déplacement de la population dans la région.

Nous vous remercions, Monsieur Thongphane Savanphet.

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.