25/12/2015 15:15
Selon le professeur Leon A. Terry, directeur du programme Agrifood de l’Université britannique de Cranfield, le Vietnam sera un producteur agricole important en Asie du Sud-Est avec plusieurs produits de qualité.

>>Cà Mau donne la priorité à la coopération régionale
>>Le Vietnam promeut l’export de riz sur le marché hongkongais
 

Le professeur britannique Leon A. Terry.
Photo : VNA/CVN


Lors d’une interview avec l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), le professeur Terry a estimé que l’Asie du Sud-Est avait un rôle important dans la fourniture de produits agricoles de qualité aux marchés asiatique et européen.

D'après lui, au regard de sa grande demande, le Royaume-Uni présente d’énormes potentiels et importe de plus en plus de produits agricoles de qualité de différents pays, dont le Vietnam.

Le directeur du programme Agrifood de l’Université de Cranfield a insisté par ailleurs sur la nécessité du transfert de technologies modernes aux agriculteurs vietnamiens pour améliorer la qualité de leurs produits. Et d'indiquer trois manières d'accélérer ce processus : grâce aux étudiants vietnamiens à l’Université de Cranfield, aux multinationales et, enfin, aux publications pour diffuser de nouvelles techniques.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.