03/01/2016 14:50
Le Vietnam a protesté avec véhémence contre un vol d'essai effectué le 2 janvier par la Chine sur une piste d'atterrissage que ce pays a fait illégalement construire sur le récif de Chu Thâp (récif de Ferry Cross) relevant de l'archipel vietnamien Truong Sa (Spratleys).

>>Taïwan doit arrêter de porter atteinte à la souveraineté du Vietnam
>>Le Vietnam proteste contre tout acte inhumain perpétré contre ses pêcheurs
>>Le Vietnam s’oppose à toute tentative d’intimidation en Mer Orientale

 

Le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Hai Binh.
Photo : Doan Tân/VNA/CVN


"L'acte mentionné ci-dessus de la Chine a porté gravement atteinte à la souveraineté du Vietnam sur l'archipel de Truong Sa, est contraire aux idées communes des hauts responsables des deux pays, à l'Accord Vietnam-Chine sur les principes directeurs fondamentaux guidant le règlement de la question en Mer Orientale comme à l'esprit de la Déclaration de 2002 sur la conduite des parties en Mer Orientale", a souligné dans une déclaration le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Lê Hai Binh.

Cet agissement a sapé la paix et la stabilité en Mer Orientale, érodé la confiance politique bilatérale et négativement influencé les relations de voisinage comme les bons sentiments entre les deux peuples, a-t-il ajouté.

"Le Vietnam demande à la Chine de mettre fin immédiatement, de ne pas répéter des agissements similaires, de prendre des actes pratiques et spécifiques pour contribuer au maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté, de la liberté de navigation maritime et de survol dans cette zone maritime", a déclaré le diplomate.

Le même jour, un représentant du ministère vietnamien des Affaires étrangères a remis une protestation officielle à l'Ambassade de Chine à Hanoi.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.