29/01/2016 22:13
Le salaire minimum des fonctionnaires, employés et membres des forces armées pourrait augmenter à 1,21 million de dôngs par mois à partir du 1er mai, contre 1,15 million de dôngs actuellement, apprend-on d’un projet d’arrêté publié par le ministère de l’Intérieur.
>>Pour un Têt agréable aux travailleurs
>>Augmentation des revenus pour 6,3 millions de personnes en 2015

À partir du 1er mai, le salaire minimum des fonctionnaires, employés et membres des forces armées pourrait augmenter à 1,21 million de dôngs par mois. Photo : Hoàng Hùng/VNA/CVN

À ce niveau actuel du salaire minimum, la vie des fonctionnaires, employés et membres des forces armées reste en proie des difficultés, a indiqué le ministère.

L’Assemblée nationale a promulgué le 11 novembre 2015 la résolution N°99/2015/QH13 sur le devis budgétaire d’État pour 2016 dans laquelle elle a demandé au gouvernement de rajuster depuis le premier mai 2016 le salaire minimum de 1,15 million de dôngs à 1,21 million de dôngs par mois, soit une hausse d’environ 5%, pour les fonctionnaires, employés et membres des forces armées.

L’Assemblée nationale a confié au gouvernement la tâche d’assurer les revenus des fonctionnaires, employés et membres des forces armées dont le coefficient salarial est égal ou inférieur à 2,34.

Elle a demandé aux ministères, branches, localités, sur la base du budget prévisionnel alloué, d’équilibrer la balance recettes-dépenses. Le budget d’État va financer en partie les majoriations salariales en faveur des localités déshéritées, qui ont des difficultés de trésorerie, conformément aux prescriptions du gouvernement.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.