02/01/2016 19:41
En tant qu’un des pays fortement touchés par les conséquences du changement climatique, le Vietnam met en œuvre de diverses mesures pour s’y adapter.
>>Vers un plan d’action concret pour la résilience au changement climatique
>>Aider le Vietnam à lutter contre les changements climatiques

Reboisement dans le district de Cân Gio (Hô Chi Minh-Ville).
Photo : CTV/CVN

La stratégie de développement du Vietnam pour la période 2011-2020 a posé le principe de l’exigence d’un développement rapide et durable. Grâce à des programmes d’assistance à la réaction au changement climatique, le Vietnam a investi dans des modèles d'adaptation à ce phénomène, comme la plantation de mangroves dans les zones du littoral, la construction de digues en bord de mer…

La promulgation et l'application de politiques et de lois en ce domaine ces dernières années ont également jeté les bases pour les ministères, services et localités, en particulier dans les provinces du delta du Mékong, ​d'une m​ise en œuvre effective des mesures de résilience au changement climatique.

Ayant activement participé à la 21e Conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (COP 21) à Paris, le Vietnam est l'un des 150 pays ayant pris des engagements nationaux conjointement aux efforts de la communauté internationale en vue de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés Celsius d’ici à 2100.

Le Vietnam a affirmé son fort engagement dans la réponse au changement climatique, a accéléré le processus de négociations et a adopté l'Accord de Paris. Malgré des conditions encore difficiles, il s’est engagé à diminuer de 8 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030, et d'abonder le Fonds vert pour le climat d’un million de dollars pour la période 2016-2020.

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam promeut le tourisme en Australie Un programme a eu lieu le 17 août à Sydney pour présenter la beauté du Vietnam, de sa terre, de son peuple et de sa culture aux Australiens. L'événement a attiré plus de 80 entreprises opérant dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de l'aviation des deux pays.