23/09/2015 18:47
Les exportations de crevettes ​aux États-Unis devraient se redresser d​urant les derniers mois de l'année grâce à ​une baisse de ​taxes antidumping.
>>L'aquaculture vise 8 milliards de dollars d'exportations en 2015

Transformation de crevettes destinées à l'export. Photo : Huy Hùng/VNA/CVN

Le Département américain du commerce ​(DOC) a publié les résultats définitifs de la 9e période d'examen (POR - period of review)  sur les taxes antidumping ​frappant les ​crevettes surgelées du Vietnam du 1er février 2013 au 31 janvier 2014.

En conséquence, le tarif moyen a légèrement baissé, passant à 0,91% contre 0,93% ​lors des résultats préliminaires ​de mars 2015, et plus encore par rapport  à ceux ​de la POR 8 (6,37%).

Selon l'Association des producteurs et des exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP), Minh Phu Seafood Co. Ltd subit ​la taxe antidumping l​a plus élevée avec 1,39 % (​taux moindre que celui des résultats préliminaires qui était de 1,5%), puis vient Thuân Phuoc Corp, avec 1,16% (taux supérieur aux résultats préliminaires avec 1,06 %), la compagnie par actions d'aliments Sao Ta​ ne subissant plus de taxe avec un taux ramené à 0.

Le secrétaire général de la VASEP Truong Dinh Hoè a annoncé que la ​baisse des taux de la POR 9 était due ​à un calcul du DOC fondé sur des données appropriées de trois pays que sont le Bangladesh, l'Inde et l'Indonésie.

Avec ces nouveaux taux, les exportations de crevettes vietnamiennes ​aux États-Unis ​devraient progresser après une remarquable chute de 50% lors des ces huit derniers mois. En effet, les crevettes vietnamiennes s'en trouveront plus compétitives d'autant.

​Il est cependant difficile de prévoir les résultats exacts des exportations de crevettes pour les derniers mois ​de l'année en raison de tendances aléatoires de consommation ​et de l'évolution complexe du taux de change, a déclaré Truong Dinh Hoè.

Il a ajouté que le secteur des crevettes est confronté à la concurrence de plusieurs pays​ dont l'Indonésie et l'Équateur, ​lesquels ne subissent pas de taxes antidumping.

Les États-Unis sont le ​premier importateur de crevettes vietnamiennes. Entre janvier et août, les exportations nationales ont atteint près de 370 millions de dollars.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».