07/01/2016 17:14
La banque HSBC prévoit une croissance de 6,7% en 2016 grâce à une forte hausse de la demande domestique comme des exportations.
>>Le Vietnam au top 10 mondial en termes de croissance de PIB en 2016

La consommation a enregistré une croissance annuelle de 9,1% en 2015, contre 6,5% en 2014. Photo : Quôc Viêt/VNA/CVN

Dans un rapport sur les perspectives économiques du Vietnam qui vient d'être rendu public, la banque britannique opte pour une remontée des prix au 2e semestre de cette année. Bien que cette prévision demeure peu certaine en raison des évolutions imprévisibles des cours du pétrole, les spécialistes indiquent que les frais scolaires augmenteront en 2016. Cela s’ajoutera à un retour possible de la hausse des prix des vivres et des aliments, et donc à une augmentation de l’Indice des prix à la consommation (IPC) de 3% ce premier semestre et de 5,1% au second, au-delà de la limite fixée. La banque propose donc une gouvernance plus habile et une politique restreinte de la Banque d'État en cas de remontée des prix.

Pour 2015, HSBC estime que l’économie vietnamienne a obtenu des résultats positifs avec une croissance du PIB national de près de 6,7%, le record de ces huit dernières années, ainsi qu’une inflation faible de 0,6%. La croissance a ainsi dépassé l’objectif de 6,2% fixé par le gouvernement et s'est élevée fermement à un niveau de 6 à 7%.

Selon ses analyses, cette forte hausse de la croissance est due à la progression de la demande domestique et du secteur des services. En effet, la consommation a enregistré l’an passé une croissance annuelle de 9,1%, contre 6,5% en 2014. Au contraire, l’inflation a été ramenée à 0,6%. Ce recul s’explique par la chute des cours des carburants et par la baisse des prix des aliments et d’autres articles de première nécessité.

Pour information, le Vietnam s'est fixé pour objectif une croissance de 6,7% en 2016.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï