25/12/2015 18:42
La Communauté socioculturelle de l'ASEAN (ASCC) joue un rôle de lien et de soutien en faveur de deux autres : Communauté politique-sécurité et Communauté économique. Son objectif est de promouvoir les progrès sociaux et d'édifier un caractère commun de l'ASEAN.

>>L’ASEAN a rendez-vous avec l’histoire
>>ASEAN+3 : les jeunes entrepreneurs ont leur forum à Hô Chi Minh-Ville
 

La Communauté socioculturelle de l'ASEAN verra le jour à la fin de cette année.
Photo : VNA/CVN


Lors de la 4e conférence de l'ASCC tenue le 16 août dernier à Da Nang (Centre), le Premier ministre Nguyen Tan Dung a affirmé que durant des années, les pays de l'ASEAN ont accéléré leur coopération dans la culture et la société pour parvenir à l'édification de l'ASCC à la fin de cette année. Ce sera une communauté solidaire et unifiée entre les nations, une communauté rattachée et élargie qui ne cessera de réduire les écarts de développement et d'édifier un caractère commun.

L'initiative d'édifier l'ASCC est  le résultat de la Vision de l'ASEAN 2020  , adoptée lors du deuxième sommet informel en décembre 2007. L'objectif principal de ce pilier est d'édifier une Communauté de l'ASEAN où l'homme joue un rôle central, une communauté responsable dans la  consolidation et l'édification de la solidarité, une société commune de partage et d'entraide mutuelle où le bien-être social est au cœur des préoccupations.

Cet objectif s'est concrétisé avec des programmes de coopération, dont le Plan d'action d'ASCC 2004, le Plan d'action de Vientiane 2004, le Plan global d'ASCC 2009-2015. Ce dernier comporte six volets : développement humain, bien-être social, droits et égalité sociale, protection de l'environnement, création d'un caractère aséanien et réduction des écarts de développement.

Depuis son adhésion en 1995, la coopération culturelle du Vietnam avec les pays  membres de l’A  SEAN, notamment dans l’art, l’information et la communication, la presse, les échanges culturels a connu des développements considérables.

L’organisation réussie des activités culturelles importantes de l’ASEAN au Vietnam ainsi que la participation active de ce dernier aux activités dans d’autres pays ont contribué à rehausser la position et l’image du pays.

Il s’agit d’une bonne occasion pour les cadres et artistes vietnamiens d'échanger, d'apprendre avec et auprès des pays régionaux par l'intermédiaire de l’aide efficace du Comité de coopération de la culture et de l’information de l’ASEAN (ASEAN-COCI).

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a affirmé qu’en qualité de cofondateur de la Communauté de la Culture et de l’Art de l’ASEAN, le gouvernement vietnamien ne cesse d’améliorer le niveau de vie culturelle, spirituelle et matérielle des habitants et coopère étroitement avec d’autres pays membres pour édifier un caractère de la Communauté de l’ASEAN durable.

La communauté de l’ASEAN, qui verra le jour  le 31 décembre 2015, a pour mission de préserver et diversifier davantage les traits culturels des peuples au sein de ce bloc régional. Ainsi, les peuples de l’ASEAN - les jeunes en particulier - auront l'occasion d'élargir leurs connaissances pour se sentir membre à part entière de cette communauté.

La vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Dào Hông Lan, a précisé que le Vietnam accomplissait d’ores et déjà  pleinement et activement ses devoirs pour contribuer  au développement de l  'ASCC et, plus globalement, de la Communauté de l’ASEAN.

Édifier une culture de l’ASEAN riche en identités, unifiée dans la diversité  constitue un objectif noble des gouvernements et des peuples en Asie du Sud-Est. L’ASCC est considérée comme le reflet de la beauté et de la vie de l’ASEAN dans les yeux des amis et des partenaires internationaux.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam promeut le tourisme en Australie Un programme a eu lieu le 17 août à Sydney pour présenter la beauté du Vietnam, de sa terre, de son peuple et de sa culture aux Australiens. L'événement a attiré plus de 80 entreprises opérant dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de l'aviation des deux pays.