28/05/2015 17:47
Du 20 au 23 juillet prochain aura lieu le deuxième Forum mondial de la langue française. Après Québec en 2012, c’est au tour de Liège, en Wallonie (Belgique), d’organiser ce qui devient la plus importante manifestation de la Francophonie. Retour sur la conférence de presse qui a eu lieu ce jeudi 28 mai à Hanoi.
>>Francophonie : valorisation de la créativité
>>Liège organisera le 2e Forum mondial de la langue française

Nguyên Thu Hiên, l’une des candidates vietnamiennes.

Nguyên Thu Hiên est une des candidates retenue pour participer au 2e Forum mondial de la langue française à Liège.

Elle est professeure de français à l’Université de Hanoi. «Des collègues de notre département ont participé au premier Forum mondial de la langue française tenu à Québec. J’ai donc suivi de près les informations concernant la 2e édition sur le net pour pouvoir envoyer mon dossier de participation», a-t-elle partagé lors de la rencontre avec la presse organisée le 28 mai à Hanoi par la Délégation Wallonie-Bruxelles au Vietnam.

Lors de cette rencontre, Hiên et deux autres candidates vietnamiennes venant de Hanoi ont fait part des grandes lignes de leurs projets. Cette jeune professeur a été formée en Belgique pendant un an grâce à une bourse attribuée par Wallonie-Bruxelles Internationale. Elle y a ensuite suivi, à deux reprises, des études en méthodologies pédagogiques.
 
Son initiative concerne l’amélioration du programme d’éducation, afin d’aider les étudiants à se passionner davantage pour leurs études, mais aussi à les aider à mieux s’approcher des objectifs donnés par les entreprises. Pour y parvenir, Hiên estime qu’il faut mettre en place une coopération étroite entre l’école et les entreprises, en invitant ces dernières à participer à l’élaboration des programmes de formation. De plus, il apparaît indispensable que les entreprises prennent part aux rencontres avec les étudiants, afin qu’ils cernent mieux les besoins réels des entreprises.
 
Le thème de «La Francophonie créative»
 
«Le forum est devenu le deuxième plus grand de la Francophonie. Évidemment, il y a le rendez-vous des chefs d’État tous les deux ans, lors de leur sommet. Mais après celui-ci, c’est en importance, en nombre - et nous essayons de faire aussi en sorte que ce soit en qualité - la manifestation la plus importante de l’ensemble de la Francophonie», s’est félicité le représentant en chef de la Délégation Wallonie-Bruxelles au Vietnam, Christian Bourgoignie, lors de la rencontre avec les journalistes en présence des trois candidates vietnamiennes.

 

Rencontre de presse, le 28 mai à Hanoi, en présence des  candidates vietnamiennes qui participeront au 2e Forum mondial de la langue française.


Ce grand rassemblement est organisé à l’initiative de l’Organisation internationale de la Francophonie et mis en œuvre par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il permettra à des jeunes venus des pays du Sud et du Nord - membres de la Francophonie - d’échanger, de réseauter, de trouver des soutiens, des collaborations et de partager sur le thème de «La Francophonie créative».
 
Parmi les environ 1.500 participants, figurent onze jeunes Vietnamiens. Au-delà d’une simple participation, ils sont également porteurs de projets qui cadrent avec la thématique du forum, à savoir la créativité et l’innovation.
 
Les onze jeunes vietnamiens s’engagent pour des initiatives très variées : de la collaboration avec les agences de voyage pour former les étudiants francophones en tourisme à la mise en place d’un centre de développement des compétences en pédagogie et en éducation à l’environnement et au développement durable au Vietnam.

Texte et photos : Phuong Mai/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Ha Long, le dragon alangui a bien pris son envol Ces dernières années, la province de Quang Ninh (Nord) a obtenu de bons résultats dans le développement de ses infrastructures, notamment les complexes de villégiature et de loisirs. En la matière, la ville de Ha Long fait figure d’exemple.