19/12/2015 18:38
Chez les femmes Dzao tiên, le tissage de brocatelle est une tradition transmise de génération en génération. Et comme toute tradition de ce genre, elle fait la fierté de cette ethnie.

>>Le tissage de brocatelle confronté à la modernité
>>Ethnie Dao : très chère robe de mariée...

Dans la province montagneuse de Cao Bang (Nord), la commune de Hoa Thám du district de Nguyên Bình est encore sous l’emprise de l’extrême pauvreté. Environ 90% de sa population est constituée de Dzao, notamment de Dzao tiên. Ces derniers occupent les terres d’altitude, leur tenue vestimentaire est faite en brocatelle fabriquée par les femmes de la famille.

Le tissage de brocatelle est devenu un joyau de la vie culturelle des femmes Dzao tiên. Une fois débarrassées des travaux champêtres, elles s’installent derrière leur atelier de tissage. Leurs mains habiles créent des vêtements originaux et caractéristiques, reflet de l’identité culturelle de cette ethnie montagnarde.

Phuong Nga/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.