11/07/2017 18:24

>>Maroc : la croissance toujours sur un rythme légèrement inférieur à 3%

Le taux de croissance économique au Maroc devrait rebondir à 4,8% en 2017, grâce à une reprise "vigoureuse" dans le secteur agricole, a estimé lundi 10 juillet à Rabat, le chef de la mission de consultation du Fonds monétaire international (FMI), Nicolas Blancher. S'exprimant lundi 10 juillet lors d'une conférence de presse à Rabat, à l'issue d'une mission relative à la 2e revue de l'accord au titre de la Ligne de précaution et de liquidité (LPL) en faveur du Maroc, M. Blancher a indiqué néanmoins que la croissance, hors agriculture, "s'accélérerait de manière modeste à 3,3%" (+0,2 point). En effet, les performances et les politiques macroéconomiques du Maroc sont restées "solides", en dépit de la volatilité de la production agricole, de la faiblesse de la croissance chez les partenaires commerciaux et des risques extérieurs qui demeurent "élevés", a relevé le chef de mission, qui conduisait une équipe des services du FMI en mission au Maroc du 29 juin au 10 juillet.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.